Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bouées géantes sur les plages, oui, mais dans les bus, non !

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Azur

Elles sont aussi amusantes qu'encombrantes : les bouées géantes fleurissent cet été sur les plages de la Côte d'Azur. On les retrouve aussi dans les transports en commun alors qu'elles sont interdites pour des raisons évidentes de sécurité. Rappel des règles et des sanctions possibles.

Il n'est pas rare de retrouver ces grosses bouées dans les transports en commun de la Métropole niçoise.
Il n'est pas rare de retrouver ces grosses bouées dans les transports en commun de la Métropole niçoise. © Radio France - Emmanuel Grabey

Nice, France

Au milieu des serviettes et des parasols sur la plage Beaurivage de Nice, on ne voit qu'elle : la bouée flamant rose de Thomas, un touriste finlandais. "_Quand je l'ai vue, je me suis dit "elle est pour moi". C'est la plus cool. Alors oui ça prend de la place mais on fait attention. C'est juste pour se reposer._"  Un peu plus loin, c'est Sandra qui quitte la plage avec ses deux marmots, un gros "donut" sous le bras. "C'est plus rigolo quand c'est plus gros ! Les enfants peuvent monter à plusieurs dessus."  

Une bouée flamand rose au large de la plage Beaurivage à Nice - Radio France
Une bouée flamand rose au large de la plage Beaurivage à Nice © Radio France - Maxime Bacquié

"Les licornes et les flamants roses se vendent le mieux."

Ces bouées géantes ont la côte sur la Côte, à tel point qu'on n'en trouve plus une seule. Par exemple dans la boutique d'Hélène, à deux pas de la plage, sur la promenade des Anglais. "En une semaine tout est parti. On a vendu une centaine de bouées. Ce sont les licornes et les flamants roses qui se vendent le mieux. Elles mesurent entre 1,50 m et 2,50 m."  

"Il y en a qui s'endorment sur ces bouées et avec les courants ils peuvent se faire emmener au large."

Cette tendance XXL peut faire sourire, mais elle n'amuse pas vraiment Gatien Visery, sauveteur-secouriste sur la plage Beaurivage, obligé de garder un œil sur ces bouées. "Il y en a qui s'endorment sur ces bouées et avec les courants ils peuvent se faire emmener au large."

"Les gens bloquent les portes avec. S'il y a un accident ou un incendie c'est dangereux !"

Ces bouées encombrantes se retrouvent aussi parfois dans les transports en commun. Alors qu'elles n'ont rien à y faire. Jean-Jacques prend chaque jour le bus entre Nice et Saint-Laurent-du-Var. "Les gens bloquent les portes avec. S'il y a un accident ou un incendie c'est dangereux !

Dans cette boutique du centre-ville de Nice, une centaine de bouées géantes ont été vendues en une semaine. - Radio France
Dans cette boutique du centre-ville de Nice, une centaine de bouées géantes ont été vendues en une semaine. © Radio France - Maxime Bacquié

Ces bouées sont interdites dans les transports en commun, considérées comme des objets encombrants. Elles dépassent tout simplement la limite autorisée 55x35x25 cm pour tout objet (valise, carton, vélo...). 

Le PV atteint quand même 100 euros. Mais la consigne pour les contrôleurs est plutôt de faire de la pédagogie et de se montrer conciliant. 

Un PV à 100 euros pour ceux qui refusent de sortir

"Les agents demandent à la personne de sortir," explique Yann Mancuso, responsable sécurité dans les transports Ligne D'azur, dans la métropole niçoise. "Si la personne coopère on la laisse sortir sans PV. Il y a verbalisation si elle se montre récalcitrante. En revanche on est intransigeant avec ceux qui rentrent dans le tramway avec un vélo. On les repère sur nos caméras de surveillance et on envoie les agents pour les verbaliser. Il y a la liste des objets interdits inscrite dans le tram."