Culture – Loisirs

Boulogne-sur-Mer : bientôt un bassin géant à l'aquarium Nausicaa

Par Odile Senellart, France Bleu Nord et France Bleu mercredi 18 janvier 2017 à 8:41

La vitre géante du futur bassin est arrivée mardi d'Italie
La vitre géante du futur bassin est arrivée mardi d'Italie © Maxppp - Maxppp

C'est une étape symbolique très importante qui a été franchie pour le centre de la mer de Boulogne-sur-Mer ce mardi : la gigantesque vitre du futur bassin géant de Nausicaa est arrivée sur place par convoi exceptionnel.

Il va encore falloir patienter : c'est au printemps 2018 qu'ouvrira le "nouveau" Nausicaa. Le centre de la mer de Boulogne sera profondément renouvelé, il va doubler de surfaces et il y aura de nombreuses nouveautés. Et il y a eu mardi un bel aperçu de ce que sera ce nouveau Nausicaa avec l'arrivée de la baie vitrée qui servira de paroi au futur bassin géant.

Cette vitre mesure 21 mètres de long, 6 mètres de haut et elle pèse... 54 tonnes ! Elle a été fabriquée en Italie, il n'y a que trois fabricants dans le monde capable de produire une telle vitre. Il a fallu presque un mois au convoi exceptionnel pour arriver jusqu'à Boulogne : le convoi est parti de Rome, il est passé par passer par l’Italie, l’Autriche, l’Allemagne pour arriver enfin à Nausicaa. C'est une grue géante, néerlandaise, de 450 tonnes qui va permettre d'installer cette vitre ce mercredi.

On pourra "traverser" le bassin géant dans un tunnel

Cette vitre va fermer le grand aquarium de 10.000 mètres cubes qui sera l’attraction vedette du nouveau Nausicaa. Face à elle, il y aura une tribune pour 300 personnes, mais le public pourra tourner tout autour de ce bassin, en passant dedans, à travers un tunnel, en observant à travers une faille ou en marchant sur un balcon surplombant les poissons.

Ce bassin remarquable permettra une véritable exploration des grands fonds marins. On pourra y observer des requins marteaux du Pacifique, des poissons lune des Açores, des raies et des thons, plus de nombreux bancs de poissons plus petits. 80% de ces poissons seront issues d’élevage d’Indonésie et de Floride. Une partie de ces pensionnaires est déjà en cours d’acclimatation, dans les réserves de Nausicaa, mais la grande majorité arrivera en fin d’année et puis début 2018 avant l’ouverture au printemps.