Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Bourges : la maison de la culture prend l'eau... dans les marais

lundi 10 septembre 2018 à 17:34 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Beaucoup d'effervescence depuis quelques jours dans les marais de Bourges, du côté de la Courcilière : la maison de la culture a donné carte blanche à cinq artistes qui investissent deux parcelles de marais.

Les artistes et l'équipe de la maison de la culture de Bourges en plein chantier d'installation des oeuvres dans les marais de Bourges.
Les artistes et l'équipe de la maison de la culture de Bourges en plein chantier d'installation des oeuvres dans les marais de Bourges. © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Cette exposition ouvrira samedi après-midi (15/09), elle est gratuite et se déroule jusqu'au 15 décembre. C'est la première fois que la maison de la culture de Bourges organise une installation dans les marais, lieu pourtant symbolique de la ville : " Au delà d'être hors les murs, c'est aussi la volonté d'être présent dans toutes les composantes, à la fois de la ville et du département, explique Olivier Atlan, directeur de la maison de la culture de Bourges. Et puis cette volonté que les Berruyers s'approprient encore plus les marais, et ils pourront le faire durant toute une saison puisque ça dure jusqu'au 15 décembre. Ce sera intéressant de voir évoluer la verdure, la nature autour des installations, avec des panoramas qui changeront au fil du temps." 

Le photographe Michel Zoladz recrée un mur s'inspirant du mur entre Israël et la Palestine. - Radio France
Le photographe Michel Zoladz recrée un mur s'inspirant du mur entre Israël et la Palestine. © Radio France - Michel Benoit

Ils sont designer, peintre, sculpteur, photographe, ou architecte et ont donc laissé voguer leur imagination. Olivier Clavaud détourne un objet emblématique des marais : la barque plate : " Il y aura des objets sonores dans l'installation et ce sera donc interactif. le message, c'est de repartir des choses simples que nous donne la nature."  Guillaume Ledoux, chanteur des Blankass est aussi peintre. Il a fait atterrir une soucoupe volante dans les marais de Bourges : clin d'oeil à l'émission strip tease et à l'un de ses reportages les plus farfelus où Jean-Claude nous expliquait qu'il construisait dans son jardin une soucoupe avec sa mère pour partir visiter l'univers : " Ce personnage était vraiment très touchant. Moi depuis 25 ans, je peins des gros bonhommes qui sont aussi souriants et rêveurs que Jean-Claude. Je lui rends hommage. C'est un hymne au rêve." 

L'esquisse de l'installation que signera Guillaume Ledoux dans les marais de Bourges. - Radio France
L'esquisse de l'installation que signera Guillaume Ledoux dans les marais de Bourges. © Radio France - Michel Benoit

L'installation la plus militante, c'est celle de Michel Zoladz. Le photographe va exposer de grandes photos du mur entre Israël et la Palestine, mur qu'il recrée dans le marais : " Imaginons un maraîcher qui a des rangs d'haricots verts d'un côté du marais. On lui construit un mur au milieu. Il se retrouve à faire trois ou quatre kilomètres pour pouvoir aller les arrroser et il n'est même pas sûr de pouvoir passer chaque jour le check-point Israélien. C'est que vivent les habitants de Bethléem et de certains territoires occupés." Un designer australien, Michael Rieder et un architecte, Jean-Louis Radigue signent un cocon et une cabane en mouvement. Des oeuvres à voir, rue de Babylone à partir du 15 septembre. Le paysagiste Gilles Clément y animera une conférence à 17H00 juste avant le vernissage. La maison de la culture de Bourges propose des visites guidées.