Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Braderie de Lille : les réservations commencent dès ce lundi

lundi 11 juin 2018 à 6:05 Par Cécile Bidault, France Bleu Nord et France Bleu

C'est parti pour les réservations pour la braderie de Lille 2018. A partir de ce lundi 11 juin, les Lillois qui habitent à l'intérieur du périmètre peuvent réserver leur emplacement. Deux ans après l'annulation de la braderie à cause du risque terroriste, l'esprit braderie est bel et bien de retour.

Après une annulation en 2016, la braderie de Lille était de retour en 2017
Après une annulation en 2016, la braderie de Lille était de retour en 2017 © Radio France - Nathanael Charbonnier

Lille, France

Après une annulation en 2016 à cause du risque terroriste, une braderie nouvelle formule en 2017, voici la braderie de Lille, millésime 2018 ! Elle aura lieu le week-end du 1er septembre.

Les emplacements peuvent être réservés (toujours gratuitement) dès ce lundi pour les Lillois qui habitent à l'intérieur du périmètre, directement en mairie, ou sur le site de la ville. Pour les Lillois, Lommois et Hellemmois qui sont à l'extérieur du périmètre, ils pourront s'inscrire sur une liste d'attente à partir du 15 août. 

Pour les brocanteurs professionnels, la ville reprend la formule de l'an dernier : un axe de la chine, du boulevard Louis XIV au boulevard de la liberté, et sur l'Esplanade, et des emplacements payants (250 euros), avec une entrée dans le périmètre le vendredi matin. "Nous reprenons les ingrédients qui ont fait le succès de 2017" résume la maire de Lille, Martine Aubry, qui cite un sondage : sur 300 Lillois interrogés, deux-tiers disent avoir aimé la braderie nouvelle formule, et estiment que l'esprit d'origine était de retour.

Périmètre élargi et légèrement remanié

Le périmètre sera plus grand cette année. La rue Gambetta est réintégrée, les habitants et les commerçants de Wazemmes ayant mal vécu d'en être exclus l'an dernier. A l'intérieur de ce périmètre, quelques ajustements ont également été faits, il y aura plus d'emplacements proposés rue du Molinel et rue Pierre Mauroy, un peu vides l'an dernier.

Sécurité maximale

Ce périmètre, matérialisé par des blocs de béton, sera, comme l'an dernier, sécurisé par douze points d'entrée. Les forces de l'ordre sont évidemment très présentes. "Saturation de l'espace par les policiers" : la formule du préfet du Nord de l'an dernier reste d'actualité. La menace terroriste "n'est pas moins importante qu'en 2016 et en 2017", souligne Michel Lalande, "elle n'est pas non plus aggravée. Il va falloir maintenir un très haut niveau de protection et de sécurité".

Esprit braderie, es-tu là ?

Martine Aubry, estime que "l'esprit braderie" est bel et bien de retour. Elle veillera cette année à ce que les traditionnelles moules frites soient moins chères qu'en 2017 : "aujourd'hui, toute l'alimentation est vendue par les restaurateurs, puisqu'on a supprimé tous ceux qui venaient vendre sandwiches, kebab, gateaux, etc... Certains en ont profité pour vendre cher, 18 euros les moules dans certaines rues, ce n'est pas bien ! J'en ai parlé avec les représentants des restaurateurs. Et par ailleurs, j'attends le retour des tas de moules, qui sont inscrits dans tous les guides touristiques, et que certains étrangers ont cherchés l'an dernier !"

ECOUTEZ : Jacques Richir, adjoint au maire de Lille en charge de la braderie, invité de France Bleu Nord ce lundi à 7h50