Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Bruère Allichamps : un concert pour sauver le merveilleux prieuré médiéval

mardi 29 août 2017 à 18:30 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Ils se battent depuis plus de trente ans pour sauver le prieuré d'Allichamps. L'association des amis du Prieuré vous attend samedi soir pour un concert unique dans ce monument du XIIIème siècle. Ce prieuré avait été reconverti en grange agricole jusque dans les années 80.

La nef du prieuré d'Allichamps
La nef du prieuré d'Allichamps © Radio France - Michel Benoit

Bruère-Allichamps, France

Le prieuré d'Allichamps vous séduira notamment pour ses sculptures médiévales. Des petites sculptures visibles notamment à l'extérieur du monument, juste sous la corniche du toit. On les appelle des modillons. Christine Begassat, de l'association des amis du Prieuré, les a tous observés de près : " Certains représentent les visages des moines Augustins qui ont vécu ici. D'autres sont plus intéressants et symbolisent les sept péchés capitaux, comme ces deux plantes de pied qui représentent la paresse."

Quelques uns des modillons qui décorent le prieuré d'Allichamps, sous la corniche du toit. - Radio France
Quelques uns des modillons qui décorent le prieuré d'Allichamps, sous la corniche du toit. © Radio France - Michel Benoit

L'intérieur du prieuré est également très surprenant puisque le monument a été vendu comme bien national à la révolution et reconverti comme bâtiment agricole. Il faudra attendre 1985 pour qu'il soit racheté par la commune de Bruère-Allichamps. Durant près de deux siècles, on y entassera de la paille du foin, des betteraves...

Le prieuré d'Allichamps a été édifié à la fin du XIIéme siècle sur l'emplacement d'un temple gallo-romain et d'une nécropole. - Radio France
Le prieuré d'Allichamps a été édifié à la fin du XIIéme siècle sur l'emplacement d'un temple gallo-romain et d'une nécropole. © Radio France - Michel Benoit

Les chapiteaux extraordinaires de finesse ont néanmoins été préservés.

La nef recèle de merveilleux chapiteaux illustrant l'enfer et le paradis. - Radio France
La nef recèle de merveilleux chapiteaux illustrant l'enfer et le paradis. © Radio France - Michel Benoit

Les amis du Prieuré voudraient lancer le plus vite possible un chantier prioritaire : la mise hors d'eau du monument, dont les murs et le toit sont envahis par les herbes : " Dès qu'on aura le financement, on lancera les travaux. On financera également le chantier en vendant les anciennes tuiles que chaque acheteur pourra personnaliser à son nom." explique Christine Begassat.

Le prieuré est ouvert tout l'été à la visite, mais seulement les vendredi, samedi et dimanche, le reste de l'année. Différentes animations y sont organisées pour financer les travaux et l'entretien. - Radio France
Le prieuré est ouvert tout l'été à la visite, mais seulement les vendredi, samedi et dimanche, le reste de l'année. Différentes animations y sont organisées pour financer les travaux et l'entretien. © Radio France - Michel Benoit

Samedi les trois musiciens (piano, violon et alto), joueront comme chaque année bénévolement. L'acoustique est, parait-il, extraordinaire. Trois musiciens australien et suisses, tombés amoureux du prieuré de Bruère Allichamp. RV à 18H30 pour écouter et applaudir Michaël Leslie, Robert Zimansky et Monica Clemann.