Culture – Loisirs

C'est l'un des plaisirs de l'automne, nous sommes allés chercher des champignons du côté d'Is-sur-Tille

Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne dimanche 1 octobre 2017 à 17:37

Jean-Bénigne Roussel vient de déterrer une truffe de Bourgogne ce dimanche 1er octobre 2017 près d'Is-sur-Tille
Jean-Bénigne Roussel vient de déterrer une truffe de Bourgogne ce dimanche 1er octobre 2017 près d'Is-sur-Tille © Radio France - Thomas Nougaillon

Allez tous à vos paniers et à vos sacs ! Depuis quelques semaines c'est la période des champignons. Dans la région d'Is-sur-Tille (Côte-d'Or), nous sommes allés ramasser des truffes de Bourgogne en compagnie d'un spécialiste. Ce champignon se négocie entre 350 et 400 euros le kilo.

Dans les forêts et les bois de Côte-d'Or "la chasse" est ouverte. Morilles, trompettes de la mort, cèpes de Bordeaux, rosés-des-prés ou encore mousserons : c'est le moment de faire le plein ! En Côte-d'Or, comme partout en France, il existe une cinquantaine d'espèces que l'on peut consommer. L'un des bons "spots" de cueillette dans notre département se trouve dans la région d'Is-sur-Tille. Jean-Bénigne Roussel, 61 ans, le boucher de cette petite ville de 4500 habitants, est aussi membre de la Confrérie de la Truffe de Bourgogne dont il est le "Grand Maître Queux". Jean-Bénigne va aux champignons depuis qu'il est tout petit.

Alf et Jean-Bénigne Roussel, une équipe de choc, les truffes n'ont qu'à bien se tenir! - Radio France
Alf et Jean-Bénigne Roussel, une équipe de choc, les truffes n'ont qu'à bien se tenir! © Radio France - Thomas Nougaillon

Alf, un nez d'extraterrestre

Bien secondé par son chien, Alf -un lagotto, une race originaire d'Italie- il nous a conduit dans un bois à 3 kilomètres d'Is-sur-Tille à la recherche de ces fameuses truffes. "Il ne faut pas quitter le chien des yeux parce qu'il est assez rapide, si vous êtes trop lent, monsieur prend sa commission" explique le sexagénaire alors que le chien file dans les sous-bois, renifle et gratte la terre avec une vigueur incroyable. La technique de Jean-Bénigne est donc simple, dès qu'il voit le chien s'arrêter il intervient le plus vite possible avec un petit couteau à la main. "Là je ratisse la terre avec mon couteau et en général je trouve une truffe. Les truffes ne sont pas très profondément enfouies : deux centimètres c'est rarement plus profond que ça".

Reportage dans les bois avec Jean-Bénigne Roussel

Quand Alf se met à renifler le sol il faut faire vite sinon la truffe peut être avalée très rapidement!  - Radio France
Quand Alf se met à renifler le sol il faut faire vite sinon la truffe peut être avalée très rapidement! © Radio France - Thomas Nougaillon

Trois truffes en une heure

Début octobre, ce n'est pas encore la pleine saison de la truffe. "Là ça démarre -confirme le boucher d'Is-sur-Tille- dans un mois on y sera vraiment, elles seront mûres, elles seront super bien". Au cours de cette sortie d'une heure environ, Jean-Bénigne a déterré trois truffes de Bourgogne. "Celles qu'on a trouvé elles sont encore un peu blanches, reniflez un p'tit coup... Vous voyez ça sent. Mais dans un mois ça sentira encore mieux que ça !"

L'une des truffes de Bourgogne déterrée par Jean-Bénigne Roussel dans la région d'Is-sur-Tille ce dimanche 1er octobre. Le champignon se négocie autour de 350-400 euros le kilo! - Radio France
L'une des truffes de Bourgogne déterrée par Jean-Bénigne Roussel dans la région d'Is-sur-Tille ce dimanche 1er octobre. Le champignon se négocie autour de 350-400 euros le kilo! © Radio France - Thomas Nougaillon

Attention aux Clathrus Archeri, des champignons vénéneux

Mais attention de ne pas vous intoxiquer avec les amanites phalloïdes, les Bolets de Satan qui sont extrêmement toxiques... Tout comme ce très surprenant champignon de couleur vieux rose -un peu moins connu- mais qui pullule en ce moment dans les forêts de Côte-d'Or le "Clathrus Archeri". Jean-Bénigne Roussel le connaît bien : "c'est un champignon qui a été importé par les Australiens durant la Première Guerre mondiale. C'était dans les fourrages (des chevaux ndlr.), il s'est plu chez nous et il se multiplie, on en trouve partout".

Le Clathrus Archeri ressemble à une étoile de mer ce qui peut le rend sympathique mais prudence!

Clathrus Archeri, attention ce champignon ne peut pas être consommé - Aucun(e)
Clathrus Archeri, attention ce champignon ne peut pas être consommé - CRDP Strasbourg DR

Le Clathrus Archeri, un champignon qui ressemble à une étoile de mer à s'y tromper et qui a surtout la particularité d'être impropre à la consommation. "Il ne faut pas y toucher mais de toute façon il a une odeur qui repousse d'office tous ceux qui voudraient l'approcher". Au moindre doute sur la toxicité d'un champignon il est toujours vivement recommandé de vous rendre chez votre pharmacien ou auprès de l'une des trois sociétés mycologiques de Côte-d'Or : la société mycologique Issoise, la société mycologique de Côte-d'Or ou bien enfin la société mycologique du Châtillonnais.

Son arme fatale? Sa truffe! C'est en reniflant le sol que ce chien est capable de trouver les truffes de Bourgogne - Radio France
Son arme fatale? Sa truffe! C'est en reniflant le sol que ce chien est capable de trouver les truffes de Bourgogne © Radio France - Thomas Nougaillon

Jusqu'à 400 euros le kilo pour la truffe de Bourgogne

La truffe de Bourgogne se négocie aux alentours de 350-400 euros le kilo; Si vous aimez ce -très cher- champignon sachez que la Confrérie de la Truffe de Bourgogne organise, le 21 octobre prochain, sa "Fête de la Truffe et des Papilles", de 7 heures à 18 heures place de la République à Is-sur-Tille. Au menu : un marché aux truffes fraîches labellisé et le midi une omelette géante à... la truffe bien sûr!

Michelle Roussel, épouse de Jean-Bénigne, anote le menu du 62e chapitre de la Confrérie de la Truffe de Bourgogne fin novembre 2017 à Is-sur-Tille! - Radio France
Michelle Roussel, épouse de Jean-Bénigne, anote le menu du 62e chapitre de la Confrérie de la Truffe de Bourgogne fin novembre 2017 à Is-sur-Tille! © Radio France - Thomas Nougaillon

Pour tout savoir sur les champignons faites confiance à des spécialistes

Enfin pour en savoir plus sur les champignons la Société Mycologique de Côte-d'Or organise une exposition à la faculté des sciences de Dijon les 7 et 8 octobre prochain. Celle d'Is-sur-Tille tiendra elle aussi une exposition le week-end de 14 et 15 octobre à Magny-Saint-Médard en Côte-d'Or. Tandis que la Société Mycologique du Chatillonnais, elle, vous donne rendez-vous à Venarey-les-Laumes les 28 et 29 octobre prochain.