Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Le Tour Voile 2018

C'est parti pour le Tour Voile à Dunkerque

vendredi 6 juillet 2018 à 14:39 Par Matthieu Darriet, France Bleu Nord

Le 40 ème Tour de France à la voile s’est élancé ce vendredi, à Dunkerque. Une compétition très spectaculaire et facilement visible depuis le front de mer de Malo, puisque c’est une succession de régates avec le même bateau pour les 26 équipages.

Les jeunes amateurs de Voile Ambition Dunkerque vont se frotter aux professionnels sur ce Tour Voile 2018
Les jeunes amateurs de Voile Ambition Dunkerque vont se frotter aux professionnels sur ce Tour Voile 2018 © Radio France - Matthieu Darriet

Dunkerque, France

Les courses de ce Tour Voile 2018 ont  lieu à partir de la mi-journée, jusqu'à dimanche. Ensuite, les Diam 24 - le catamaran officiel du tour depuis 4 ans- prendront la route pour Dieppe. Point final dans deus semaines à Nice. 

26 bateaux, 3 équipiers à bord

Le plateau de cette édition est encore très relevé. S’il y a encore cinq équipes amateurs, dont les jeunes de Voile ambition Dunkerque, la compétition attire de plus en plus de professionnels, avec de jolis palmarès, comme Bernard Stamm, qui s’est illustré dans le Vendée Globe : "tous les équipages ont bien progressé, donc ça reste difficile. C'est de la coordination à bord, de l'entente, de la prise de décision, du physique.... beaucoup de choses. On peut gagner toutes les manches de qualification et puis finir 8ème de la journée, parce qu'on termine dernier de la finale, donc c'est un exercice qui n'est pas facile." 

Le plateau de ce 40ème Tour Voile est très relevé avec 26 équipage venus de la course au large, de la voile olympique ou de l'America's Cup. - Radio France
Le plateau de ce 40ème Tour Voile est très relevé avec 26 équipage venus de la course au large, de la voile olympique ou de l'America's Cup. © Radio France - Matthieu Darriet

Cette année, à Dunkerque, les 26 bateaux entrent directement dans le vif du sujet, raconte Jean-Baptiste Durier, le patron du Tour : on commence par trois jours de stade nautique, c'est à dire qu'il n'y a pas de raid côtier, pas de prologue, comme l'année dernière. Là, ce sont des régates qui s'enchaînes toutes les dix minutes avec une finale dans l'aprés-midi, juste devant la plage. Il y aura donc énormément d'intensité dès le début."

Ce qu'on voulait c'était vraiment remettre le sport au cœur du jeu et donc le public au coeur du sport. J-B. Durier, directeur du Tour Voile. 

Le public est accueilli dans un village du tour qui ressemble beaucoup à celui du tour cycliste, ou à celui de l'Enduro du Touquet, avec de gros motor-home, mais avec toujours des animations gratuites.