Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Ça fait un bien fou" : le musée Aeroscopia a rouvert ses portes à Toulouse-Blagnac

-
Par , France Bleu Occitanie

Le musée Aéroscopia a rouvert ses portes ce jeudi 21 mai après plus de deux mois de fermeture. Les premiers visiteurs sont arrivés à 10 heures du matin. Les conditions ont changé mais le public a accès à 95% du musée.

L' A380, nouvelle "star" du musée Aeroscopia.
L' A380, nouvelle "star" du musée Aeroscopia. © Radio France - Julien Balidas

"Cela fait un bien fou, vous ne pouvez pas savoir comme c'est un moment agréable. Ouvrir les portes et voir les visiteurs sourire c'est extraordinaire." Pierre-Olivier Nau, président de Manatour (société qui gère les visites) a le sourire derrière son masque. Fermé depuis la mi-mars, le musée Aéroscopia a rouvert ses portes ce jeudi 21 mai. 

450 personnes en même temps contre 1500 en temps normal

Les conditions d'accueil ne sont bien sûr pas les mêmes. 450 personnes peuvent être accueillies simultanément contre 1500 auparavant. "Ce n'est pas une visite classique. Aujourd'hui on impose un sens de visite mais le musée reste visitable à 95%", explique Guillaume Manet le directeur du musée. 

Pierre-Olivier Nau ajoute : "Il y a des stickers partout au sol, il y a des espaces pour être seul au moment de payer, on favorise les paiements par carte et surtout on incite les gens à prendre les billets en ligne. Tout ce qu'on pouvait manipuler et toucher n'est pas disponible malheureusement." 

Un weekend "test"

Aeroscopia emploie 25 personnes en temps normal, 13 d'entre elles sont mobilisées pour la réouverture. Ce weekend de l'ascension va rythmer la suite car il faut que cette réouverture soit rentable : "Si on fait trop peu de visiteurs ce weekend, on refermera pour une semaine et on rouvrira que pour le weekend. J'espère avoir 1.000 personnes. En dessous de 800 on se posera la question. En temps normal, un weekend de l'ascension, on accueillerait 4.000 personnes. C'est un équilibre à trouver avec notre mission de service public d'accès à la culture", lance Pierre-Olivier Nau.

Les visiteurs heureux de (re)venir 

Dès 10 heures du matin, plusieurs dizaines de personnes sont venues au musée pour la réouverture. "C'est une des premières sorties que l'on fait depuis le déconfinement, les enfants sont ravis", lâche Laetitia accompagnée de son mari et de ses deux enfants. Pour d'autres, il fallait voir LA "star". L'Airbus A380 n'avait été ouvert au public qu'une journée avant le confinement. Les gens peuvent maintenant en profiter : "Je suis venu pour faire un adieu à l'A380, qui reste un des plus beau avec le Concorde" explique Stephane arrivé très tôt. 

Aeroscopia a accueilli ses premiers visiteurs depuis deux mois.
Aeroscopia a accueilli ses premiers visiteurs depuis deux mois. © Radio France - Julien Balidas
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu