Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Cabaret Vert : comment les 2.300 bénévoles s'organisent

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Carton plein pour la 15ème édition du Cabaret Vert à Charleville-Mézières. Près de 100.000 spectateurs profitent jusqu'à dimanche de la programmation du festival ardennais. Pour les accueillir, 2.300 bénévoles sont mobilisés.

Le gymnase Bayard, aménagé en espace bénévoles du Cabaret Vert
Le gymnase Bayard, aménagé en espace bénévoles du Cabaret Vert © Radio France - Raphaël Cann

Charleville-Mézières, France

Des Ardennes ou d'ailleurs en France, 2.300 bénévoles sont venus prêter main-forte à l'organisation du Cabaret Vert à Charleville-Mézières. Bien avant le début du festival ce jeudi, ils s'affairent sur le site parfois depuis plusieurs semaines. 

La plupart logent dans un camping qui leur est réservé, les autres dans un gymnase aménagé depuis le 31 juillet en "espace bénévole". Des canapés en cuir et des tables de ping-pong ont été disposés un peu partout, un bar et une épicerie installé dans un coin. 

 De nombreux services sont proposés aux bénévoles - Radio France
De nombreux services sont proposés aux bénévoles © Radio France - Raphael Cann

"L'épicerie, c'est surtout pour les produits d'hygiène. Brosse à dent, savon, dentifirice, certains bénévoles les oublient", explique Flore, responsable de cet espace depuis 3 ans. 

Les salles de gym ont été transformé en dortoir. "On a un partenariat avec l'armée. Le régiment de Charleville-Mézières nous fournit une soixantaine de lits de camps", poursuit-elle. 

  - Radio France
© Radio France - Raphael Cann

"Attention, c'est mouillé", prévient Romane, serpillère en main. Cette bénévole ardennaise ne rechigne pas à la tâche. "Je m'occupe du ménage, j'ai aussi un shift de deux heures au bar et une heure au stock, à rempiler les fûts".  

Pas plus de six heures par jour 

Une immense tente leur sert de réfectoire. Juste devant, Clément remplit sa bouteille d'eau  à une fontaine. "On a grand liberté dans notre bénévolat, précise ce trentenaire. On travaille par tranche de deux heures, mais on peut s'organiser entre nous si on veut voir un artiste." Les planning prévoit au moins trois heures de travail minimum pour les bénévoles. Ils n'ont pas le droit de dépasser six heures par jour. 

Le camping des bénévoles - Radio France
Le camping des bénévoles © Radio France - Raphael Cann

La plupart sont des habitués du Cabaret Vert et y participent depuis plusieurs années, parfois depuis la première édition. "C'est une bonne ambiance, on se retrouve tous chaque année et il n'y a pas de différence en les petits jeunes et une vieille comme moi", commente tout sourire Gabrielle, une retraitée.

Choix de la station

France Bleu