Culture – Loisirs

Caen : donnez un nom à la future BMVR !

Par Philippe Thomas, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) jeudi 28 janvier 2016 à 18:07

Alain Lepareur, Xavier Le Coutour et Philippe Duron devant la BMVR
Alain Lepareur, Xavier Le Coutour et Philippe Duron devant la BMVR © Radio France - Philippe Thomas

L'ancien maire de Caen, le socialiste Philippe Duron, lance un site internet pour trouver un nom à la future Bibliothèque Multimédia à Vocation Régionale qui ouvrira à l'automne prochain. Sans pour autant que l'actuelle majorité soit au courant de l'initiative.

Il est un peu le "père" de la future BMVR, tant il l'a voulue durant son mandat. Philippe Duron, entouré de l'ancien adjoint Xavier Le Coutour et l'ex vice-président de Caen la Mer Alain Lepareur, entend bien aujourd'hui lui trouver un nom. C'est la meilleure façon, estime l'élu socialiste, pour que le public puisse s'approprier le lieu. 

Mais comment le baptiser ? Pas facile car, contrairement à ce que vous pensez peut-être, une fois sur trois seulement, c'est le nom d'un auteur qui est choisi pour le nom d'une bibliothèque. Il faut dire qu'aujourd'hui, en plus de regrouper des livres, l'endroit accueille des disques, des expositions, possède un volet multimédia, bref est un lieu consacré à la culture au sens large.

12 noms sont proposés mais vous pouvez aussi imaginer le votre

VOTERDonner un nom à la Bibliothèque Médiathèque à Vocation Régionale

Vue de la future BMVR sur le site internet - Aucun(e)
Vue de la future BMVR sur le site internet

L'interview de Philippe Duron

Parmi les propositions au choix sur le site web : Marguerite Duras, Marcel Proust ou Alexis de Tocqueville pour les noms d'auteurs, Les Confluences, le Quai des Mots ou le Cristal pour évoquer l'endroit. 12 propositions au total en attendant la votre. 

Le Paquebot, par exemple, face au Cargö, la salle des musiques actuelles : pourquoi pas ? Vous avez un mois pour vous creuser les méninges. Les propositions seront faites à l'actuelle majorité fin février. Mais celle-ci n'a pas été prévenue de l'initiative et a déjà, peut-être son idée en tête. Et c'est bien à elle que reviendra le choix final. Une certitude en tout la future BMVR ouvrira bien à l'automne. Et il aura bien fallu la baptiser d'ici là.

L'interview de Xavier Le Coutour