Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Feria de Dax 2018

Ferias de Dax : au campo, un taurodrome pour préparer les taureaux comme des athlètes

dimanche 22 avril 2018 à 16:51 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne

Toute cette semaine, France Bleu Gascogne vous emmène en Espagne, sur la route du Campo, à la rencontre des ganaderias qui feront la temporada dacquoise. Comme chaque année, début avril, la commission taurine de la Ville de Dax a pris la route pour voir les taureaux choisis pour les corridas.

 Toutes les ganaderias n'ont pas de taurodrome. Ici, chez Santiago Domecq, le lot de la corrida du 12 août pour Sébastian Castella, Ginés Marín et Jésus Enrique Colombo
Toutes les ganaderias n'ont pas de taurodrome. Ici, chez Santiago Domecq, le lot de la corrida du 12 août pour Sébastian Castella, Ginés Marín et Jésus Enrique Colombo © Radio France - Valérie Mosnier

Dax, France

Chaque jour de la semaine, France Bleu Gascogne vous fait découvrir les coulisses du Campo avec la commission taurine de la Ville de Dax. Pendant cinq jours, nous avons suivi à travers l'Espagne, Jacques Pène, le président de la commission, Jacques Pons et Yves Saint-Germain, membres de la commission. Déjà venus en novembre et en février, les trois hommes sont là pour revoir les taureaux des sept corridas de la temporada dacquoise, ceux de la Féria d'août (12 au 15 août) et de Toros Y Sala en septembre (7 au 9 septembre). 

A plus de 600 kilomètres de Dax, notre premier arrêt se fait au milieu de vastes plaines de chênes verts. A Castraz, dans la province de Salamanque, dans la communauté autonome de Castille -et-Léon, chez Pedraza de Yeltès. Une ganaderia entourée de carrières de pierre, la deuxième activité du ganadero, l'éleveur et propriétaire. 

Premier arrêt dans la province de Salamanque, à Castraz, au milieu des vastes plaines de chênes verts - Radio France
Premier arrêt dans la province de Salamanque, à Castraz, au milieu des vastes plaines de chênes verts © Radio France - Oanna Favennec

Rapidement, la commission embarque dans un pick-up de l'élevage. Le lot de la corrida du dimanche 12 août attend dans un cercado, un vaste enclos avec un étang. 

Les Pedraza de Yeltes pour Rafaelillo, Daniel Luque et Emilio de Justo - corrida lundi 13 août 2018 - Radio France
Les Pedraza de Yeltes pour Rafaelillo, Daniel Luque et Emilio de Justo - corrida lundi 13 août 2018 © Radio France - Valérie Mosnier

La voiture fait quelques tours, puis pour voir les taureaux en action, ils sont lancés sur le taurodrome. Un taurodrome, c'est un peu comme une piste d'athlétisme pour taureaux. Chez Pedraza de Yeltes, elle est en sable et longe les cercados.  Ici, à Castraz, le taurodrome fait une boucle de 3 kilomètres. Les taureaux l'utilisent deux fois par semaine, toujours sous l’œil des cavaliers. "Le rythme est variable, parfois c'est au trot et d'autres fois au galop" explique José Ignacio Sanchez, le représentant de la ganadéria "ça dépend du moment de l'année dans lequel on se trouve, de la préparation pour la corrida, de l'arène".

Un taureau plus endurant 

Mais, tous les élevages n'ont pas de taurodrome. Des éleveurs préfèrent faire courir les taureaux dans les enclos, souvent plus vastes. Aujourd'hui, l'animal doit avoir une vraie préparation d'athlète, reconnaît José Ignacio Sanchez : "On en demande beaucoup plus aux taureaux. La façon de toréer a évolué. Le taureau doit se dépenser davantage, et on a besoin qu'ils soient mieux entraînés, qu'ils soient dans une forme optimale pour tout donner en dix minutes." Et d'avoir un taurodrome, visiblement ça aide, même si c'est loin d'être l'élément déterminant. " Une des raisons pour lesquelles le taureau n'est pas bon dans l'arène, c'est à cause du stress auquel il est soumis. Se retrouver au milieu de l'arène, il n'est pas habitué et ça le diminue dès son entrée dans l'arène. Donc _la préparation physique permet de travailler l'endurance et de réduire son stress_. La préparation est une donnée à prendre en compte, mais de la même manière que la sélection, qui compte pour moitié, l'hygiène, l'alimentation et la manipulation", conclut José Ignacio Sanchez.

Avoir un taurodrome permet aussi au ganadero de voir le comportement de chaque taureau : si l'un va plus devant, l'autre est à l'arrière, si les taureaux vont tous à la même vitesse, si l'un a plus de fond et l'autre moins, etc... Avec l'objectif d'avoir un lot le plus homogène possible pour la corrida

Chez Pedraza de Yeltès, la piste en sable du taurodrome traverse les enclos - Radio France
Chez Pedraza de Yeltès, la piste en sable du taurodrome traverse les enclos © Radio France - Valérie Mosnier

Pedraza de Yeltès et Dax, une histoire d'amour

Les Pedraza de Yeltès reviennent pour la cinquième fois cette année, pour la temporada dacquoise. "C'est la corrida qu'on prépare avec le plus de soins. La relation avec Dax, c'est comme un mariage... J'espère qu'il n'y aura pas de divorce ! " sourit José Ignacio Sanchez. Il faut dire que la ganaderia doit beaucoup à Feria de Dax, qui lui a permis de révéler en 2014 ses taureaux si particuliers, d'encaste Domecq. 

Une corrida pour Rafaelillo, Daniel Luque et Emilio de Justo, le lundi 13 août à 18H.

José Ignacio Sanchez, le représentant de la gañadéria Pedraza de Yeltes - Radio France
José Ignacio Sanchez, le représentant de la gañadéria Pedraza de Yeltes © Radio France - Valérie Mosnier
Le fer de la gañaderia Pedraza de Yeltes, à l'entrée de la ferme, la finca - Radio France
Le fer de la gañaderia Pedraza de Yeltes, à l'entrée de la ferme, la finca © Radio France - Valérie Mosnier
Le lot de la corrida Pedraza de Yeltes du lundi 13 août 2018 à Dax  - Radio France
Le lot de la corrida Pedraza de Yeltes du lundi 13 août 2018 à Dax © Radio France - Valérie Mosnier