Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Cancale : Hugo Roellinger un jeune chef dans le sillage du père

La saison du restaurant "Le Coquillage" au Château Richeux près de Cancale a repris avec un chef doublement étoilé au dernier guide Michelin. Comme son père Olivier, Hugo Roellinger, âgé de 31 ans, valorise une cuisine tournée vers la mer.

Hugo Roellinger sur le domaine du Château Richeux près de Cancale
Hugo Roellinger sur le domaine du Château Richeux près de Cancale © Radio France - Loïck Guellec

Saint-Méloir-des-Ondes, France

"Ce fut une surprise et c'est la consécration pour toute notre équipe" réagit en toute modestie Hugo Roellinger, 31 ans, auréolé désormais de 2 étoiles au guide Michelin à la tête du restaurant "le Coquillage". L'établissement est implanté au sein du Château Richeux, une demeure en pierre cossue des années 1920, qui borde la mer et qui est situé à Saint-Méloir-des-Ondes près de Cancale (Ille-et-Vilaine). Il se trouve au coeur d'un vaste domaine créé par ses parents dans les années 80.

Une vie sur les océans

Pourtant Hugo Roellinger ne s'orientait pas du tout vers la restauration. Après 4 ans d'études au Havre, le jeune breton devient officier de marine marchande. Il navigue autour du monde pendant 2 ans et demi. Logique finalement puisque ses parents lui inculquent durant son enfance le goût des voyages et la joie des rencontres aux 4 coins de la planète. Mais un jour, il décide finalement de suivre les pas de son père. Après un CAP, des stages chez des grands chefs il arrive au restaurant le Coquillage en 2014. Un restaurant qui a déjà une étoile.

La mer dans vos assiettes

Dans le sillage de son père Olivier, qui a rendu ses 3 étoiles en 2008 pour raisons de santé, le jeune chef breton magnifie une cuisine tournée vers la mer. "Notre carte est marine, végétale, tournée vers l'horizon" explique Hugo Roellinger "elle se compose de crustacés, de coquillages, d'algues et d'épices; Notre menu "au gré du vent et de la lune" _est composé uniquement d'algues, de crustacés de coquillages et d'épices... et de temps en temps des poissons de petite p_êche". Près du château, un domaine de 7 hectares situé face la mer, "la ferme du vent", constitue un véritable garde-manger avec un potager celtique où poussent des plantes aromatiques, une serre, un conservatoire de pommiers ou encore un champ de pommes de terre.

Hugo Roellinger dans son restaurant "le Coquillage" - Radio France
Hugo Roellinger dans son restaurant "le Coquillage" © Radio France - Loïck Guellec

"On raconte une histoire"

Hugo Roellinger parle avec passion de ce pays imprégné des richesses de l'armor et de l'argoat, c'est à dire de la mer et de l'arrière pays breton. "Je voulais revenir sur le caillou cancalais pour essayer de protéger cet éco-système et les hommes qui vivent de ce pays comme les maraichers, les ostréiculteurs ou les pêcheurs; comment protéger ces gens si ce n'est de le raconter dans une cuisine ".

"Notre cuisine est l'expression naturelle, humaine et historique d'un pays" Hugo Roellinger

La famille s'est retrouvée

Si Olivier Roellinger a quitté les fourneaux et se consacre pleinement à des activités dans le monde entier pour défendre le bien manger, il continue de conseiller son fils. La mère du trentenaire est aussi bien présente dans le domaine familial. Sa femme Marine vient de le rejoindre. Sa soeur est aussi de retour  pour s'occuper des épices Roellinger. "L'aventure Roellinger continue, la famille Roellinger se recentre c'est cela qui est fort" .

Contact : Maisons de Bricourt

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu