Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Cap sur Lindry ou l'importance de l'Histoire

lundi 25 juillet 2016 à 8:10 France Bleu Auxerre

"CAP sur Lindry", c'est le nom de l'association culturelle, Culture Art et Patrimoine, fondée il y a 9 ans. Entre expositions ou célébrations historiques l'objectif de l'association, qui compte une trentaine de membres est de mettre en avant l'histoire de la commune et surtout de la transmettre.

Claude et Michel présentent les éléments de la prochaine exposition à l'initiative de l'association
Claude et Michel présentent les éléments de la prochaine exposition à l'initiative de l'association © Radio France - Solène Cressant

Lindry, France

Savoir comment les habitants de Lindry cultivaient leur terre ou lesquels sont partis à la guerre... Cela fait sept ans qu'à partir d'archives ou de témoignages vivants, Claude Bailly, le fondateur de l'association et ses amis fouillent le passé de Lindry.

"Contrairement à ce que certains pensent, l'électricité a été installée à Lindry bien avant que tout le monde soit raccordé à un réseau d'eau" affirme l'ancien président de l'association.

Un genre de trouvailles qu'il faut transmettre aux jeunes selon cet ancien professeur d'histoire géographie. "Il ne faut pas que les jeunes s'imaginent que tout procède de leur génération. Si on oublie l'histoire, comme connaissez la formule, elle se répète".

C'est la même nécessité qui anime Michel, ancien peintre en bâtiment et dernier arrivé à CAP su Lindry, lui qui regrette de n'avoir pas connu ses grands-parents, se fait désormais conteur auprès de ses onze petits enfants. "L'histoire c'est le passé, le présent et le futur! Et si on ne transmet pas nos connaissances, qu'est ce qui reste de nos racines et de notre culture ?"

L'association travaille beaucoup avec l'école et ses enseignants, comme récemment pour célébrer le centenaire de Verdun. Des enfants ont participé à la lecture des lettres d'un ancien combattant, Lucien Berdin, agriculteur et habitant du village, mort il y a cent ans sur le champ de bataille.

N'allez pas dire à Claude que Lindry n'est qu'une petite commune sans importance aux yeux de l'histoire... celle avec un grand H: "Toute communauté humaine, même tout à fait humble, tout à fait modeste, peut avoir une riche histoire". 

Une exposition à l'initiative de CAP sur Lindry aura lieu le 15 août prochain dans la chapelle de la Villotte, à Villiers-Saint-Benoît. Ce seront des photos grands formats de peintures murales, situées dans quinze églises ou chapelles de Puisaye Forterre.

"Si on oublie l'histoire, elle se répète" rappelle Claude Bailly fondateur de l'association CAP sur Lindry