Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Capbis : à chacun sa "Notre Dame"

-
Par , France Bleu Béarn

La toute petite commune de Capbis, 85 habitants, n'a pas les moyens de restaurer son église. Une poignée d'habitants a décidé de créer un fond de dotation pour restaurer Notre Dame de Capbis. Deux ans et 90.000€ plus tard, les travaux viennent de commencer.

La réfection du clocher de l'église de Capbis a commencé
La réfection du clocher de l'église de Capbis a commencé © Radio France - Daniel Corsand

Capbis, Bruges-Capbis-Mifaget, France

Le 10 octobre, les travaux de réfection du clocher de Notre Dame de Capbis ont commencé. Une victoire pour les quelques habitants de la commune qui ont lancé il y a deux ans, un fond de dotation pour trouver l'argent nécessaire. La commune n'a pas les moyens d'un tel investissement. Ses petits moyens l'obligent à d'autres priorités. Notre Dame de Capbis n'est pas un monument classé. C'est une petite église dans une petite commune de 85 habitants. 

La Présidente Pierrette Maza-Capedvielle

90.000€ en deux ans

Les statuts d'un fond de dotations permet de recevoir de l'argent de particuliers et d'entreprises. Alors, l'association s'est retroussée les manches. Elle a vendu des bouteilles de vins, organisé des galas, des spectacles, des lotos, des repas. Jusqu'à réunir la somme du devis du premier chantier : 90.000€ pour la réfection du clocher et de la toiture. Le chantier a commencé le 10 octobre 2019.

Encore du pain sur la planche

L'association n'est pas au bout de ses peines. D'ailleurs, elle organise dans l'église le 15 décembre un concert de Noël, et va devoir rester sur le rythme d'une manifestation par trimestre. Parce qu'il reste à financer encore le drainage du bâtiment, qui prend l'eau aussi par le sol. Et quand Notre Dame de Capbis sera "hors d'eau", il faudra encore financer le crépis à l'extérieur et les travaux à l'intérieur : les plâtres, les menuiseries et l'électricité. L'association estime qu'il lui faut encore réunir la somme de 180.000€, soit le double de ce qu'elle a déjà rassemblé.

Le maire délégué Michel Ithurbide devant des boiseries vermoulues - Radio France
Le maire délégué Michel Ithurbide devant des boiseries vermoulues © Radio France - Daniel Corsand

Si vous souhaitez aider l'association, cliquez ici pour rejoindre le site de l'association. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu