Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

CARTE - Quatre sites de Drôme et d'Ardèche pourraient bénéficier du "Loto du patrimoine"

jeudi 29 mars 2018 à 16:24 Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme Ardèche

Les maisons troglodytes de Châteauneuf-sur-Isère, la chapelle des Cordeliers à Crest, la ferme de Clastres à Sainte-Eulalie et la maison des Chevaliers à Viviers vont profiter du "loto du patrimoine". A l'initiative de Stéphane Bern, il vise à récolter des fonds pour sauver le patrimoine en danger.

La maison des Chevaliers à Viviers en Ardèche a été sélectionnée pour ce "loto du patrimoine".
La maison des Chevaliers à Viviers en Ardèche a été sélectionnée pour ce "loto du patrimoine". © Radio France - Mélanie Tournadre

Deux sites drômois et deux sites ardéchois, en grand danger de détérioration,font partie des 250 monuments retenus parmi pour bénéficier de ce "loto du patrimoine".

Deux sites ardéchois, deux sites drômois

Les maisons troglodytes de Châteauneuf-sur-Isère, la chapelle des Cordeliers à Crest, la ferme de Clastre à Sainte-Eulalie et la maison des Chevaliers à Viviers ont été sélectionnés parmi les 2000 propositions faites par les Français sur le site du ministère de l'Intérieur. Les responsables des édifices et sites patrimoniaux qui souhaitaient participer ont dû envoyer un dossier très complet.

15 à 20 millions d'euros espérés 

A partir du 3 septembre, la Française des Jeux va lancer un nouveau jeu de grattage. Puis le 14 septembre, ce "loto du patrimoine" sera un tirage spécial, à l'initiative de Stéphane Bern. Le journaliste a été désigné par le gouvernement pour répertorier les édifices historiques en danger et trouver des solutions pour les sauver. Les fonds récoltés doivent servir à sauver certains sites en très mauvais état. Les partenaires de l'opération espèrent récolter en tout 15 à 20 millions d'euros.