Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

CARTE - Où se baigner en Franche-Comté cet été 2019 ?

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon

Il fait chaud, c'est même la canicule et vous cherchez une baignade où vous rafraîchir en toute sécurité. En Franche-Comté, il existe 32 sites dont la qualité de l’eau est contrôlée par l’Agence régionale de santé et 28 affichent la note "excellent".

La baignade au Lac de Vouglans dans le Jura.
La baignade au Lac de Vouglans dans le Jura. © AFP - Nicolas Thibaut

Franche-Comté, France

Pour se distraire ou échapper à la canicule, rien de tel qu'un plongeon dans l'eau. En Franche-Comté, 32 sites de baignade sont contrôlés par l'agence régionale de santé pour la qualité de leur eau. Bonne nouvelle, dans 28 d'entre eux, l'eau est déclarée "excellente" ; elle est dite de "bonne qualité" sur un site, "suffisante" dans un autre. Dans une seule baignade, la qualité est insuffisante. Dans la dernière, le classement n'est pas disponible (retrouvez le détail sur notre carte et, département par département, plus loin dans cet article).

Deux sites de baignade, à Belmont et Ounans sur la Loue (Jura), fermés en 2018, ont ouvert en 2019, après l’amélioration de la qualité de leur eau. Toujours dans le Jura, la plage du Grand Lac de Clairvaux à Clairvaux-Les-Lacs dans le Jura est depuis 2009 labellisée pavillon bleu.

La qualité de l'eau, département par département

Le Doubs : c'est tout bon 

.

Territoire de Belfort : excellente qualité pour l'étang du Malsaucy

La Haute-Saône : presque parfait

  • Autet : la plage d'Autet, l'eau est de bonne qualité 
  • Champagney : les Ballastières, qualité excellente 
  • Chassey-les-Montbozon : baignade des Forges de Bonnal, excellente 
  • Vaivre-et-Montoille : baignade du lac, qualité excellente

.

Jura : deux sites de retour, à surveiller 

  • Belmont : La Loue au pont de Belmont est de qualité insuffisante 
  • Champagne-sur-Loue : La Loue au pont de Champagne est de qualité excellente 
  • Chancia : lac de Coiselet, qualité excellente 
  • Clairvaux-les-Lacs : le grand lac de Clairvaux, excellente 
  • Desnes : la gravière de Desnes, données non disponibles pour le moment
  • Dole : le Doubs au Pré Marnoz, excellente 
  • le lac de Chalain à Doucier et Fontenu : qualité excellente 
  • Le lac de Lamoura, excellente 
  • Maisod : Mercantine - lac de Vouglans, excellente 
  • Marigny : La Pergola - lac de Chalain, excellente 
  • Orgelet : Bellecin - lac de Vouglans, excellente 
  • Ounans : la Loue, l'eau est de qualité suffisante 
  • Parcey : la Loue, excellente 
  • Port-Lesney : la Loue au pont de Port-Lesney, excellente 
  • Lac des Rousses : excellente
  • La Tour-du-Meix : Surchauffant - Lac de Vouglans, excellente

.

Pourquoi contrôler les eaux de baignade ?

Une eau de mauvaise qualité peut provoquer des infections par le contact sur la peau ou si vous buvez la tasse. L'agence régionale de santé recommande de se baigner dans des zones surveillées, où le contrôle sanitaire affiche des résultats satisfaisants, alors que les sites non déclarés ne sont ni surveillés ni contrôlés et sont censés être interdits à la baignade.

Les contrôles de l'ARS portent sur des analyses microbiologiques de l’eau et des relevés de paramètres physico-chimiques. Ces contrôles ont lieu deux fois par mois entre le 1er juillet et le 31 août. Sur certains sites, des recherches sont aussi faites sur les cyanobactéries, des micro-algues qui libèrent des toxines dangereuses pour les baigneurs. En cas de mauvais résultat, l'ARS peut demander au gestionnaire de fermer la baignade et réalise un nouveau prélèvement dit de recontrôle.

Ces résultats peuvent être consultés dans le détail sur le site du ministère de la santé.