Culture – Loisirs

CARTE | Pavillon Bleu : trois étangs de Dordogne où il fait très bon se baigner

Par Armêl Balogog, France Bleu Périgord vendredi 19 mai 2017 à 18:59

Trois étangs de Dordogne inscrits dans le classement Pavillon Bleu 2017
Trois étangs de Dordogne inscrits dans le classement Pavillon Bleu 2017 © Maxppp - J. Schoentgen

Trois lieux de baignades ont conservé leur label environnemental et touristique en 2017, en Dordogne, parmi les 390 labellisés sur le sol français. Un quatrième a perdu son label.

Le classement « Pavillon Bleu » 2017 des lieux de baignades les plus propres a été publié, vendredi 19 mai. Il compte 390 plages, dans 173 communes françaises, dont trois périgourdines, représentées sur la carte ci-dessous. Une quatrième commune n’y figure plus cette année.

Trois étangs conservent le label en Dordogne

Le Pavillon Bleu, c’est un gage de qualité remis chaque année aux meilleures eaux de baignade, sur le littoral ou dans les terres. Le label est attribué selon quatre critères : la qualité de l’eau, le réseau d’assainissement, l’accessibilité du site pour les personnes à mobilité réduite et le système de collecte et de tri des déchets.

En Dordogne, trois sites ont remplis tous les critères : le grand étang de Saint-Saud-Lacoussière, l’étang communal de Tamniès et le grand étang de La Jemaye ont conservé le label en 2017.

Que s’est-il passé au lac de Gurson ?

En revanche, le lac de Gurson a perdu son label, en raison d’une baisse de qualité de son eau, selon Christophe Boussaire, chargé de la gestion des sites de baignade pour le département.

Le niveau de qualité est établi par des analyses conduites par l’Agence régional de santé (ARS), qui classifie les eaux en quatre catégories : excellente, bonne, moyenne ou mauvaise. "Il s’avère qu’on a eu un été très chaud, très sec et des analyses de juin ont montré un niveau moyen-bon", explique le spécialiste.

Concrètement, les analyses ont décelé la présence de germes d’origine fécale, qui pourraient avoir été emmenés dans le lac par des affluents.

Pour nous, c’est un accident ponctuel. Depuis 2012, on avait une qualité d’eau excellente. – Christophe Boussaire, chargé de la gestion des sites de baignade pour le département

Le lac va rouvrir en juin, comme prévu. Le département conduit de nombreuses analyses – trois par semaines à trois points d’entrée possibles – pour s’assurer de la qualité de l’eau, dans l’espoir de récupérer le label en 2018.

Carte des étangs labellisés

Pour les voir apparaître, il suffit de passer votre curseur sur la carte : les points bleus sont labellisés, le point noir ne l'est plus pour le moment.