Culture – Loisirs

Carton plein pour l'exposition Zao Wou-ki à Issoudun

Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry jeudi 29 décembre 2016 à 5:00

Le musée d'Issoudun (Indre) a attiré plus de 21.000 visiteurs en 2016
Le musée d'Issoudun (Indre) a attiré plus de 21.000 visiteurs en 2016 © Radio France - Gaëlle Fontenit

Très belle réussite pour le musée de l'Hospice Saint-Roch à Issoudun qui a accueilli plus de 21.400 visiteurs cette année... La très grande majorité ont fait le déplacement pour découvrir l'exposition Zao Wou-ki.

Jamais les locaux de l'Hospice Saint-Roch n'avaient attiré tant de monde. Jamais tant de curieux n'avaient poussé la porte de cet ancien Hôtel Dieu du 12ème siècle. Jamais tant de promeneurs ne s'étaient glissés, à pas feutrés, dans les espaces parfaitement agencés du musée. Imaginez un peu : 21.400 personnes pour 2016. L'équivalent de presque deux fois la population d'Issoudun.

"Nous avons reçu des gens venus parfois de loin, s'enthousiasme Anne Grésy-Aveline, assistante de conservation. Beaucoup de Berrichons bien sûr, mais pas seulement. Certains sont venus de Bretagne, spécialement pour l'exposition. D'autres sont venus de Paris".

Des visiteurs venus de toute la France

C'est le cas par exemple de Jacqueline, l'unique promeneuse du jour dans les allées de l'exposition. "Je suis passionnée par Zao Wou-Ki que j'ai découvert récemment. Quand je me suis rendue compte que l'expo se terminait ce vendredi, j'ai décidé de prendre le train tout spécialement depuis Paris et de venir passer la journée ici. Je repars ce soir. Je suis impressionnée par ces œuvres... ".

La très grande majorité des visiteurs sont venus spécialement pour découvrir l'exposition, présentée depuis juin. Il faut dire qu'il s'agissait d'une première : jamais l'intégralité de la collection de l'artiste Zao Wou-Ki - 90 œuvres de 56 auteurs qui ont inspirés Zao Wou-ki dans son cheminement artistique - n'avait été présentée au public. Cette collection a été léguée par l'artiste en 2015.

Autre signe qui ne trompe pas : le catalogue de l'exposition s'est très bien vendu. "Le catalogue qui coûte pourtant 49 euros a été très demandé. Ca ne nous était jamais arrivé d'en vendre tant... Il restait quelques catalogues de notre précédente exposition sur Zao Wou-Ki, l'année 2008. Nous les avons tous vendus !" . Le produit de ces ventes va permettre entre autres de financer des ateliers créatifs pour le public par exemple ou bien l'édition de nouvelles publications.

L'exposition Zao Wou-ki à l'Hospice Saint Roch d'Issoudun est visible jusqu'au vendredi 30 décembre. L'entrée est gratuite.