Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Carton plein pour la foire du livre de Brive

dimanche 8 novembre 2015 à 18:38 Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin et France Bleu

La 35ème édition a eu lieu ce week-end et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle a eu du succès. Même si les organisateurs attendent encore que les chiffres soient affinés, il est déjà sûr et certain que tous les records ont été battus.

© Radio France - Philippe Graziani

Brive-la-Gaillarde, France

Les libraires parlent d'une progression à deux chiffres. L'an dernier les ventes de livres durant la foire avaient totalisé 660.000 euros. Le chiffre définitif ne sera connu que ce lundi mais on sera en tout cas assurément au dessus des 700.000 euros, soit au dessus du précédent record de 2013 et ses 680.000 euros de chiffre d'affaires. 

Les prix littéraires font la différence

Dans le détail, les meilleures ventes ont été faites par les prix littéraires, tous présents cette année à Brive. Matthias Enart, Prix Goncourt, Delphine du Vigan, Prix Renaudot, dépassent ainsi le millier d'exemplaires. Autre poids lourd de l'édition à atteindre ce nombre : Eric-Emmanuel Schmitt. Même chose pour Michel Drucker et Véronique Jannot. Mais le grand gagnant est encore une fois Christian Signol : l'auteur de la Rivière Espérance a vendu plus de 1.400 livres en trois jours.

On vend plus de livres à Brive qu'à Paris

Ce succès qui suit ceux des années précédentes conforte le rang de la cité gaillarde au sein des salons littéraires. C'est la foire de Brive qui détient le record de vente de livres. Il s'en vend même plus qu'à Paris, le salon pourtant qui attire le plus de visiteurs. Un constat qui a décidé le Centre National du Livre cette année à augmenter son soutien. De 23.000 euros il est passé à 30.000. Et il a déjà indiqué aux organisateurs qu'il devrait faire encore plus les années suivantes.