Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Césars 2020 : les cinémas de campagne du Poitou soutiennent le film "Au nom de la terre"

-
Par , France Bleu Poitou

Alors que la 45e Cérémonie des Césars s'ouvre vendredi soir à Paris, le cinéma de Parthenay dans les Deux-Sèvres organise un vote parallèle auprès de ses spectateurs et c'est le film "Au nom de la terre" du Poitevin Edouard Bergeon qui remporte le plus de suffrages.

Le Foyer, cinéma de Parthenay, a fêté l'an dernier, ses 70 ans.
Le Foyer, cinéma de Parthenay, a fêté l'an dernier, ses 70 ans. © Radio France - Jules Brelaz

Illustre petit cinéma associatif situé à Parthenay, le Foyer soutient le film "Au nom de la terre" dans la courses aux Césars. Et c'est réciproque. En difficultés financières début 2019, la salle rurale classée Art et Essai a vu son chiffre d'affaire repasser dans le vert grâce aux retombées du long-métrage du Poitevin Edouard Bergeon. 

Au nom de la terre aussi fort que Le Roi lion 

"L'été 2019 a été difficile, on avait perdu 3.000 entrées, et ensuite, à la rentrée, c'est vraiment le film "Au nom de la terre" qui a fait 2.360 entrées ce qui est très, très, très important. Il n'y a que deux films qui ont atteint ces chiffres, "Le Roi lion" et "Au nom de la terre" donc on a le blockbuster Walt Disney et le blockbuster paysan", s'enthousiasme Julien Desoeuvre, médiateur culturel au Foyer de Parthenay.

L'une des deux salles du Foyer de Parthenay - Radio France
L'une des deux salles du Foyer de Parthenay © Radio France - Jules Brelaz

Nommé dans trois catégories aux Césars (meilleur premier film, prix du public et meilleur espoir masculin pour Anthony Bajon), "Au nom de la terre" raconte l'histoire vraie du père d'Edouard Bergeon, un agriculteur de Jazzeneuil dans la Vienne, criblé de dettes, et qui finit par mettre fin à ses jours. Un long-métrage qui a bouleversé nombre de téléspectateurs dans cette région où s'est noué le drame.

Des bobines de péllicules trônent encore au cinéma Le Foyer de Parthenay - Radio France
Des bobines de péllicules trônent encore au cinéma Le Foyer de Parthenay © Radio France - Jules brelaz

"On voyait en sortie de salle des gens qui avaient les larmes aux yeux et pour la petite histoire, il y a même eu une séance en particulier où il y a eu un malaise dans la salle, lors de la scène finale qui est très forte, il y avait un vieux monsieur qui était paysan et ce qui se passait à l'écran l'a tellement saisi qu'il est tombé, ça l'avait vraiment brassé", se souvient Joris, jeune diplômé en cinéma devenu programmateur du Foyer de Parthenay.  

Un cinéma rural bientôt dans des silos à grains ! 

"L'association des spectatrices et spectateurs du Foyer a organisé des Césars parallèles et c'est Au nom de la terre qui a gagné !"

Le succès du film "Au nom de la terre" donne des ailes au Foyer, le cinéma parthenaisien rêve de déménager dans un lieu plus que symbolique. "Depuis maintenant deux ans, nous travaillons sur le projet d'installer le cinéma dans les silos de l'ancienne coopérative agricole de Parthenay", explique Julien Desoeuvre.

Image d'illustration du cabinet d'architectes en charge du projet de nouveau cinéma à Parthenay - Aucun(e)
Image d'illustration du cabinet d'architectes en charge du projet de nouveau cinéma à Parthenay - Encore Heureux Architectes

"Ça fait un lien parce qu'effectivement, cette année, on a réussi à s'en sortir grâce à Au nom de la terre, donc un film paysan, et peut-être que ce cinéma-là va se retrouver dans les vestiges d'un lieu dans lequel on versait le grain des agriculteurs de la région". 

Ce sont les architectes du 104 à Pantin qui ont dessiné à quoi pourrait ressembler le futur cinéma de Parthenay. 

Et si le prochain cinéma de Parthenay ressemblait à ça ? - Aucun(e)
Et si le prochain cinéma de Parthenay ressemblait à ça ? - Encore Heureux Architectes
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu