Culture – Loisirs

Chailland : un festival de musique pour sauver un château de 1860

Par Fabien Burgaud, France Bleu Mayenne et France Bleu vendredi 18 août 2017 à 9:00

Des palettes de bois transformées en bar près du château par une trentaine de bénévoles
Des palettes de bois transformées en bar près du château par une trentaine de bénévoles © Radio France - Fabien Burgaud

Pour sauver le château de la Forge, la petite-fille des propriétaires et pas mal d'amis ont décidé d'organiser un festival de musique tout ce week-end. Les fonds serviront à rénover la bâtisse, presque à l'abandon et dévorée par un champignon.

Des concerts et de la bière dans un château du 19e siècle, drôle d'endroit pour écouter de la musique. C'est pourtant l'idée de Marjolaine et de ses amis pour garder le château familial. "On voulait absolument conserver l'endroit, on faisait des soirées à l'intérieur. On s'est dit, tiens pourquoi pas faire un truc dans l’événementiel vu qu'on baigne tous un peu dedans", se souvient Tristan.

Objectif : faire du château un lieu culturel

L'idée est née il y a six mois. Aujourd'hui, tout est prêt pour cette 1ère édition du "Festival La Forge". 300 festivaliers sont attendus sur tout le week-end. "Les fonds récoltés iront pour la rénovation du château. On n'a pas d'objectif, là on est encore en rodage. Mais dès l'an prochain on veut recommencer et faire vivre le château. Ce sera un lieu culturel pour les artistes ou alors du yoga, etc", explique Yohann Simeau, chargé de la communication.

On est loin du centre de Chailland, pour le bruit on est sûrs de déranger personne !

Un projet insolite mais qui a vite séduit la mairie. "Quand on est allé là-bas, ils pensaient qu'on ferait une rave-party, un truc un peu sauvage. Mais ils se sont vite rendus compte que ce ne serait pas le cas. Même les agriculteurs du coin nous ont donné du foin ! On est bien aidés", continue Yohann. "Et puis ce n'est pas un festival bête et méchant, sourit Guillaume, peinture sur les mains. Il y a un vrai intérêt à conserver le château. Surtout quand on y a habité un peu, on a envie de le voir encore des centaines d'années là"!

Reportage avec les bénévoles sur la 1ere édition du "La Forge Festival"

Débrouille et bonne humeur : les palettes de bois sont transformées en bar ici.  - Radio France
Débrouille et bonne humeur : les palettes de bois sont transformées en bar ici. © Radio France - Fabien Burgaud
Voilà ce que les festivaliers verront en arrivant près du château - Radio France
Voilà ce que les festivaliers verront en arrivant près du château © Radio France - Fabien Burgaud
Panorama étonnant près du village de Chailland - Radio France
Panorama étonnant près du village de Chailland © Radio France - Fabien Burgaud
Grâce aux bottes de paille, des sièges sont préparés. Confort assuré. - Radio France
Grâce aux bottes de paille, des sièges sont préparés. Confort assuré. © Radio France - Fabien Burgaud
Sous la tente, on prépare une dernière fois la sono - Radio France
Sous la tente, on prépare une dernière fois la sono © Radio France - Fabien Burgaud
Le 2e étage est condamné à cause du champignon, la mérule pleureuse, qui ravage le bois - Radio France
Le 2e étage est condamné à cause du champignon, la mérule pleureuse, qui ravage le bois © Radio France - Fabien Burgaud

Premier concert à 14h ce vendredi.