Culture – Loisirs

A Chambéry, la piscine de Buisson Rond prise d'assaut par les centres de loisirs

Par Marion Bastit, France Bleu Pays de Savoie lundi 1 août 2016 à 19:30

En juillet 2016, la piscine de Buisson rond a fait près de 25 000 entrées, soit 36 % de plus qu'en 2015.
En juillet 2016, la piscine de Buisson rond a fait près de 25 000 entrées, soit 36 % de plus qu'en 2015. © Radio France - Marion Bastit

Cet été, la piscine de Buisson Rond est la seule ouverte dans l'agglomération de Chambéry. En juillet, les centres de loisirs y ont emmené plus de 900 enfants, soit 56% de plus que l'an dernier. Faute de créneau disponible, certains se reportent sur les piscines de Montmélian ou d'Aix-les-bains.

Passer l'été au centre de loisirs, c'est forcément aller se baigner. Mais cet été, le stade nautique de Chambéry est fermé. Il ne reste donc qu'une seule piscine, celle de Buisson Rond, pour tous les centres de l'agglomération. Ils y ont emmené plus de 900 enfants au mois de juillet, soit 56% de plus que l'été dernier.

En ce début d'après-midi, le petit bain est déjà pris d'assaut. Parmi les enfants qui s'éclaboussent, une dizaine de jeunes du centre de loisirs de Barberaz. « Ça fait du bien quand il fait chaud », confie Yasmine, 8 ans. « Pour s’amuser aussi », renchérit sa copine Isalis, 7 ans. Pour les tenir à l’œil, Gaëlle, animatrice, a la technique : « Ce que je fais, c’est que je leur mets des bonnets de bain de la même couleur, comme ça j’arrive à les repérer par rapport aux autres enfants, à les compter, et à garder un œil dessus. »

Pas de pataugeoire pour les petits

Le seul problème, c'est pour les plus petits. « Généralement, les 3-5 ans ne viennent pas ici, simplement parce qu’ils n’ont pas pied, explique-t-elle. Du coup, on va surtout vers Aix-les-bains, où il y a une pataugeoire. Sinon, il faut qu’ils aient des brassards, mais les parents n’en mettent pas toujours dans le sac, du coup c’est un peu compliqué. »

Dans le grand bain par contre, il y a de la place pour se jeter à l'eau. « On s’amuse bien, s’exclame Amine, de la Maison de l’enfance du centre-ville de Chambéry. Lui, je le coule parce qu’il fait le malin avec moi », lance-t-il en désignant l’un de ses copains. « On s’attendait à avoir beaucoup de monde, s’étonne Mila, leur animatrice. Mais apparemment, tous les centres de loisirs se sont organisés pour venir un jour différent. » Ils n’ont pas eu le choix, car la piscine leur a fixé un maximum de 100 enfants dans l’eau en même temps.

Prendre le bus pour Aix ou Montmélian

« La piscine de Buisson Rond s’est vite adaptée au problème, puisqu’ils ont ouvert un espace extérieur, souligne Mila. Et sinon, pour les sorties à la journée, on part sur Aix-les-bains ou Montmélian. » Même si ça fait plus loin que de venir à Buisson Rond, à quinze minutes à pied du centre de loisirs : « On est obligés de prendre le bus, mais c’est relativement court comme trajet, tempère-t-elle. En une demi-heure, on y est. » Et puis pour les enfants, grimper dans le bus, ça donne tout de suite un air de départ en vacances.

Dahab Izem, directrice de la Maison de l'enfance du Nivolet, à Chambéry-le-haut, a dû s'y mettre dès le mois de mai pour organiser les sorties baignade

Partager sur :