Culture – Loisirs

Champignons : des balades accompagnées, à Auxerre, pour ne prendre aucun risque

Par Delphine Martin, France Bleu Auxerre dimanche 27 septembre 2015 à 18:57

Une sortie de deux heures pour mieux connaitre les champignons
Une sortie de deux heures pour mieux connaitre les champignons © Radio France - Delphine Martin

C'est l'une des joies de l'automne dans nos forêts de l’Yonne : aller aux champignons ! Une activité familiale gratuite et ludique, et avec un peu de chance, il y a une bonne poêlée à la clef.

Prendre l’air dans les bois, profiter des beaux dimanches d’automne, et ramasser les champignons ! Une activité prisée par les Icaunais mais encore faut-il reconnaitre les bons champignons des mauvais.

Les associations mycologiques du département organisent régulièrement des sorties pour informer le grand public. C’était le cas ce dimanche avec Claude Chardinoux, le président de la société mycologique auxerroise. Il a emmené une vingtaine de personnes à la découverte des champignons.

Des promeneurs comme Jean-Pierre. Corbeille au bras, cet Auxerrois veut prendre l'air, rencontrer des gens et, pourquoi pas, agrémenter son déjeuner.

Il y a aussi Karine, une mère de famille venue avec son fils et deux amis, pour se sentir un peu moins démunie pendant les promenades. "On voit souvent des champignons quand on se balade avec les enfants mais on ne sait jamais si on peut les prendre." 

Très vite, le petit groupe tombe sur ses premiers champignons. Et Claude Chardinoux veille au grain. Il s’agit de leur donner des informations mais surtout de leur transmettre les bons réflexes : éviter les champignons dangereux (surtout l'amanite phalloïde ), reconnaitre les bons, ne pas les couper sans leur tige.

Les participants sont vite tombés sur des champignons - Radio France
Les participants sont vite tombés sur des champignons © Radio France - Delphine Martin

L’expert prévient : « En cas de doutes, il faut se plonger dans les livres, ou alors contacter les sociétés mycologiques. Car les pharmaciens ne sont plus tellement au courant. Les nouvelles générations n'ont plus la même connaissance des champignons que leurs ainés… »  Une prudence indispensable. Chaque année, en France, on compte 1 200 à 1 300 intoxications liées aux champignons.

En tout cas à Auxerre, ce dimanche, Karine, Jean-Pierre et les autres sont repartis avec le cœur léger et les paniers garnis. Au moins de quoi faire une petite omelette aux champignons.

Le reportage de Delphine Martin