Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Châteauroux : l'actrice Virginie Efira nous parle du film "Un Amour impossible"

mardi 6 novembre 2018 à 18:24 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

Le long-métrage "Un Amour impossible" de Catherine Corsini, adapté du livre de la romancière castelroussine Christine Angot et en partie tourné à Châteauroux, dans l'Indre, sort sur les écrans ce mercredi.

Le film de Catherine Corsini a été tourné en partie à Châteauroux
Le film de Catherine Corsini a été tourné en partie à Châteauroux © Radio France - Photographe: Patrice Lapoirie

Châteauroux, France

"Un Amour Impossible" sort en salles ce mercredi. Le film de Catherine Corsini, adaptation du roman éponyme (sorti en 2015) de la romancière d'origine castelroussine Christine Angot, a été tourné en partie à Châteauroux. L'actrice Virginie Efira, qui interprète le rôle de la mère de la romancière, nous raconte son personnage.

J'avais été complètement bouleversée par le livre"

"J'avais complètement été bouleversée par ce livre... pourquoi Christine Angot l'avait écrit, comment elle l'avait écrit... _je trouvais des résonances très intimes avec le personnage_, je ne pensais pas du tout un jour l'interpréter, mais il y avait quelque chose dans cette femme..." a-t-elle confié au micro de nos confrères de France Inter le 31 octobre dernier.

"C'est une femme solide, digne, et qui en même temps va à des endroits très retors,tombe amoureuse d'un homme qui exerce sur elle une pression assez inouïe, ou des humiliations très fortes, qui pourtant reste là, elle lui reste fidèle, jusqu'à avoir un enfant avec lui, l'élever seule, et puis on va aller jusqu'à l'infâme" (elle parle de l'inceste que le film raconte avec pudeur).

"Il y a une soumission mais il y a aussi une force chez elle"

"C'est une femme issue d'un milieu modeste, d'origine juive, à la fin des années 50... plein de choses font qu'il y a déjà, à la base, de manière inscrite, une soumission (...) quand on est capable d'endurer des choses comme ça, _il y a évidemment un complexe d'infériorité_... il y a (aussi) une force chez elle, on est à la fin des années 50, c'est une femme qui élèvera seule son enfant, elle aurait pu se trouver un petit mari, vivre une vie comme toutes ses amies, etc... mais elle va à un endroit retors aussi".

Châteauroux dans les années 50

Le film raconte l'histoire d'une rencontre, à la fin des années 1950 à Châteauroux, entre la mère de Christine Angot, employée à la Sécurité sociale et son père, issu d'une famille parisienne bourgeoise. Le film suit la même trame que le roman, sur plusieurs décennies, et raconte cette liaison passionnelle mais brève entre Rachel et Philippe, la mère et le père de Christine Angot, interprétés par les acteurs Virginie Efira et Niels Schneider.