Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Chiffre du jour : 174.000 visiteurs ont profité du parc Wave Island cet été à Monteux

jeudi 4 octobre 2018 à 6:27 Par Camille Labrousse, France Bleu Vaucluse

C'est la première saison du parc d'attraction aquatique de Monteux (Vaucluse) sous sa nouvelle version. Et la fréquentation est en hausse.

Le Wave Corner du parc Wave Island de Monteux
Le Wave Corner du parc Wave Island de Monteux © Maxppp - Ange ESPOSITO

Monteux, France

Entre juin et septembre de cette année, 174.000 visiteurs ont passé l'entrée du parc aquatique Wave Island de Monteux. Jusque là baptisé Splashworld, le parc s'est refait une beauté grâce à de nouveaux investisseurs qui ont mis 2,5 millions d'euros sur la table rien que pour cette année. Les responsables du parc se frottent les mains : "pari gagné" disent-ils puisque la fréquentation est en hausse, même si au moment de l'ouverture, ils visaient 200.000 entrées

Le fameux "Wave Corner" rencontre lui un franc succès. En bon français, il s'agit de la plus grande vague artificielle au monde, qui existait elle déjà et qui a attiré 50.000 surfeurs.  

Trois cents emplois saisonniers ont travaillé au Wave Island pour la première année, surtout des locaux.  Il y en aura peut être encore plus l'été prochain puisque le parc prévoit déjà de s’agrandir avec de nouvelles attractions comme la City Wave, réplique exacte de la vague mise au point pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Ce sera la première fois que le surf est une discipline olympique.