Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Festival d'Avignon

Chiffre du jour : 25 millions d'euros de retombées pour le Festival d'Avignon

jeudi 28 mars 2019 à 6:53 Par Camille Labrousse, France Bleu Vaucluse

Le 73e Festival d'Avignon a dévoilé sa programmation, sur le thème de l'Odyssée. Chaque année, il représente 25 millions d'euros de retombées économiques, sans compter le off.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Nathanael Charbonnier

Avignon, France

Le Festival d'Avignon, c'est la culture, l'art, l'ouverture d'esprit mais c'est aussi une histoire d'argent, beaucoup d'argent. Chaque année, il représente 25 millions d'euros de retombées économiques. Et c'est sans compter le off. Cette somme est affichée fièrement par les organisateurs sur leur site internet, alors qu'ils viennent de dévoiler la programmation pour l'édition 2019

Le off de son côté revendique même 100 millions d'euros de retombées directes et indirectes grâce aux troupes et aux spectateurs : logements, restauration, commerces en tout genre, transport jusqu'à et dans Avignon, etc.  Rien que pour la SNCF, le festival représente 6 millions d'euros de bénéfice.  

Les spectacles font le plein, les commerçants aussi 

Sans compter le off, le Festival l'an dernier a comptabilisé 151.000 spectateurs pour 47 spectacles, dans une quarantaine de lieux. Le bilan de l'an dernier est très positif avec 95% de taux de remplissage.  Les commerçants aussi font le plein, surtout intramuros : l'an dernier, en 3 semaines, ils ont réalisé en moyenne 20% de leur chiffre d'affaire annuel. 

De quoi justifier donc, d'après les organisateurs, les 13 millions d'euros de budget, des subventions qui viennent avant tout de l'Etat, pour plus de la moitié, puis de de la ville d'Avignon, du Grand Avignon, de la Région et enfin du Département.