Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Chiffre du jour : le Vaucluse compte 29 piscines publiques

-
Par , France Bleu Vaucluse

Alors que les beaux jours reviennent, les piscines devraient voir leur fréquentation augmenter. Le Vaucluse en compte 29, qui sont publiques. Pour l'instant, il y en a quatre à Avignon, en attendant la réouverture du stade nautique.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Alexis Sciard

Département Vaucluse, France

Sortez les maillots de bain, les températures estivales sont de retour : jusqu'à 28 degrés ce week-end. Vous pourrez profiter de 29 piscines publiques en Vaucluse. Avec quatre piscines municipales, Avignon est la ville la mieux dotée. C'est sans compter à la fois le futur stade nautique, qui doit rouvrir au mois de novembre, après de gros travaux de rénovation et la piscine privée de la Palmeraie, sur l'île de la Barthelasse, qui rouvre ses portes cet été après quatre ans de fermeture. 

Toutes les grandes villes du département comptent aussi des piscines : Carpentras, Cavaillon, Orange, Bollène ou Apt mais de petites communes comme Murs, Sault ou Bedoin ont aussi leurs bassins publiques.   

Un manque de piscines en Vaucluse ? 

L'offre est parfois jugée insuffisante, surtout en piscines découvertes et surtout à Avignon. En attendant la réouverture du Stade nautique, la maire Cécile Helle avait carrément fait installer des piscines gonflables l'été pour les enfants, dans les quartiers. L'automne passé, des profs de sport ont aussi lancé une pétition pour réclamer deux piscines (et six gymnases) pour respecter le programme scolaire et apprendre aux collégiens à nager. Ils estiment qu'un élève sur quatre ne peut pas bénéficier de cours de natation à cause du manque de créneaux disponibles.