Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cinq jeunes frères et sœurs créent une chanson en hommage à la Creuse

-
Par , France Bleu Creuse

"La Creuse, ma fabuleuse !" : c'est le nom de la chanson créée par une fratrie de Bord-Saint-Georges, en plein confinement.

Augustin, Adèle, Anatole, Amaury et Angéline ont publié cette vidéo début avril, en plein confinement.
Augustin, Adèle, Anatole, Amaury et Angéline ont publié cette vidéo début avril, en plein confinement. - Capture d'écran Youtube

L'aîné à la guitare, la deuxième à la flûte, le troisième à l'accordéon, le quatrième aux percussions et la benjamine au micro : les enfants Cimbault forment un groupe de musique à eux seuls, la compagnie "Soleils en confettis". Pendant le confinement, cette famille de Bord-Saint-Georges a composé une chanson intitulée : "La Creuse, ma fabuleuse !" pour rendre hommage au département dans lequel ils ont grandi. Ils ont publié la vidéo sur les réseaux sociaux début avril.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Devant la caméra, Augustin (15 ans), Adèle (14 ans), Anatole (13 ans), Amaury (12 ans) et Angéline (10 ans). Les paroles sont la création de leur mère Stéphanie. Le père, Hervé, "ne touche pas à la musique" mais reste le premier supporter de ses enfants. Le projet est né bien avant l'épidémie de coronavirus, il y a deux ans, mais le confinement leur a permis de le finaliser. "On voulait faire une chanson sur la Creuse, un peu comme le groupe Trois cafés gourmands l'a fait avec la Corrèze", explique Augustin.

ECOUTEZ - Augustin, Adèle, Anatole, Amaury et Angéline

Une chanson contre les préjugés sur la Creuse

Stéphanie souhaitait aussi valoriser la Creuse, département dans lequel elle a déménagé par choix avec son conjoint avant la naissance de leur tribu : "On s'y sent bien, on aime y voir grandir nos enfants, on n'a plus du tout envie de partir. Contrairement aux préjugés sur la Creuse, qui évoquent toujours un territoire délaissé, où il n'y a rien à faire, ce territoire représente la liberté et le bonheur." Elle aimerait montrer au reste de la France qu'il y a en Creuse "l'essentiel", sans le béton et le bruit.

Ce territoire représente la liberté et le bonheur

Le confinement a conforté leur sentiment de vivre une vie de privilégiés, dans leur maison bordée de bois. "On s'est rendus compte de notre chance d'habiter en Creuse", sourit Adèle. "Ici, c'est le calme et la tranquillité de la campagne, sans être pressé en permanence. On peut prendre un bol d'air pur, un bonheur auquel les Parisiens n'ont pas accès", insiste Augustin. Tous espèrent grâce à cette chanson mettre fin au dénigrement de leur département, mais ne souhaitent pas que les citadins et touristes débarquent en masse dans leur paradis vert.

Ironie de l'histoire, l'aîné, Augustin, va quitter la Creuse pour s'installer... à Paris ! Il est prêt à affronter pollution et bouchons pour vivre son rêve : il a été admis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse. La compagnie "Soleils en confettis" va donc prendre fin à la rentrée en septembre.

ECOUTEZ - Le reportage France Bleu Creuse

Choix de la station

À venir dansDanssecondess