Culture – Loisirs

Clermont-Ferrand : Dieu dans la pub, une exposition décalée d'un prêtre périgourdin

Par Charlotte Jousserand, France Bleu Pays d'Auvergne samedi 16 septembre 2017 à 20:34

Soeur Anne-Thom Brunet, directrice de l'Institut Théologique d'Auvergne et le père Gautier Mornas, créateur de l'exposition
Soeur Anne-Thom Brunet, directrice de l'Institut Théologique d'Auvergne et le père Gautier Mornas, créateur de l'exposition © Radio France - Charlotte Jousserand

L'exposition Dieu dans la pub fait escale à Clermont-Ferrand. Jusqu'au 11 octobre, 44 panneaux retracent les liens qu'entretiennent publicités et codes religieux.

Clermont-Ferrand est la 12e ou 13e ville dans laquelle s'arrête l'exposition "Dieu dans la pub". Cette exposition a été organisée par le père Gautier Mornas. Depuis 2013, elle se balade dans les différentes villes de France. Jusqu'au 26 septembre, puis du 2 au 11 octobre prochain, l'exposition fait escale au Centre Diocésain de Pastorale de Clermont-Ferrand.

Une "pubothèque" avec plus de 800 documents

Dieu dans la pub, vaste sujet selon le père Gautier Mornas qui a compilé chez lui plus de 800 publicités du monde entier qui utilisent des codes religieux : anges, jésus, dieu, arche de Noé, Eve et la pomme.... Tous les symboles de la Bible sont utilisés et pour vendre de tout : voiture, café, alcool, vêtement, téléphones, déodorants et pâtes.

"Un code que tout le monde connaît"

Sur les murs du Centre Diocésain, 44 publicités sont affichées avec, à chaque fois, une explication du père Gautier Mornas. Il est devenu un spécialiste. Pour lui, si "un publicitaire, un marketeur, une agence de pub parisienne fait appel à un référentiel religieux, c'est qu'il a l'assurance que sa cible va être atteinte. La culture religieuse c'est une sorte de langage universel, un code que tout le monde connaît".

Selon Sœur Anne-Thom Brunet, directrice de l'Institut Théologique d'Auvergne, si la publicité avec ces codes religieux fonctionne c'est parce que notamment, "la pub utilise les désirs de l'homme, désir de bonheur, de plaisir, de paix. Des désirs qui rejoignent la dimension spirituelle de l'homme. Mais la pub utilise les désirs essentiels et son ingéniosité c'est de dire avec tel produit vous allez combler tel ou tel désir essentiel."

La publicité un support moderne pour parler de dieu

Le père Gautier Mornas n'est pas du tout choqué que la publicité utilise des "images de la bible" bien au contraire pour lui, cela permet "d'avoir une théologie ancrée dans la vie courante". Le père Gautier Mornas estime que "cela ne me gène pas du tout que la publicité représente dieu, comme cela ne me gène pas du tout de me servir de cette publicité pour faire de la pub pour mon dieu".

Selon le père Gautier Mornas par exemple, tous les produits qui utilise le préfixe "Saint" pour vendre de l'eau, du fromage ou du vin essaye de se raccrocher aux produits d'Abbaye fabriqués par les moines qui sont gages dans l'imaginaire collectif d'une très bonne qualité. Pour le père Gautier Mornas, étudier ce genre de publicité peut permettre de faire connaître un peu plus le travail de ces ecclésiastiques.