Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Cognac : polémique sur les animaux de cirque

-
Par , France Bleu La Rochelle

Le cirque Zavatta termine aujourd'hui son séjour de deux semaines en Charente. Une association animaliste de Saintes veut en profiter pour une "action de sensibilisation à l'exploitation des animaux dans les cirques". De son côté, le cirque invite le public à venir rencontrer les artistes.

Le cirque Zavatta était à Cognac depuis le 6 mars
Le cirque Zavatta était à Cognac depuis le 6 mars © Radio France - Pierre Marsat

Cognac

L'opposition à la présence d'animaux dans les cirques semble gagner du terrain. L'argumentaire sur la maltraitance des animaux, l'enfermement dans des cages, a séduit d'anciens spectateurs, qui se demandent aujourd'hui si on ne peut pas imaginer des cirques sans animaux. Les circassiens répondent que le cirque a toujours fait travailler des animaux. C'est la tradition, c'est même la raison d'être du cirque, créé il y a longtemps déjà dans une piste ronde pour faire évoluer les chevaux. Un cirque sans animaux, c'est un spectacle d'acrobatie, de jonglerie ou de clownerie, ce n'est pas du cirque, avance Vincent Justin, le responsable de la communication du cirque Zavatta.

une inspection positive des services vétérinaires

Les animaux du cirque Zavatta sont en bonne santé : une inspection inopinée des services vétérinaires, vendredi matin pendant deux heures, est là pour l'attester. Les lions et les lionnes sont dans des cages individuelles. Ils sont nourris normalement. Les fauves restent enfermés, mais les autres animaux ont de la place pour se promener. Ils n'ont pas été retirés du milieu naturel, mais ils se reproduisent en captivité depuis 5 générations pour certains. Vincent Justin explique aussi que, sans le cirque Zavatta qui les a recueillis, l'espèce des lions blancs aurait disparu depuis longtemps. Malgré tout, les opposants aux animaux de cirque ne l'entendent pas de cette oreille : la suspicion de maltraitance est née depuis peu. Le maire de Cognac, Michel Gourinchas, a exprimé récemment, lors d'un conseil municipal, son souhait de faire interdire sur le territoire municipal des cirques avec des animaux. Une décision difficile à exécuter, car elle est aujourd'hui illégale, la France étant l'un des rares pays d'Europe à ne pas avoir pris cette mesure au niveau national.

Reportage au cirque Zavatta à Cognac

Choix de la station

France Bleu