Culture – Loisirs

Colmar : la chasse aux œufs de Pâques cartonne!

Par Olivia Cohen, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass dimanche 27 mars 2016 à 11:08

La mission : ramasser 5 œufs pour gagner l'un des 1.000 lapins en chocolat
La mission : ramasser 5 œufs pour gagner l'un des 1.000 lapins en chocolat © Radio France - Olivia Cohen

Ce samedi, à Colmar, le parc du Champ de Mars a été pris d'assaut par plusieurs centaines d'enfants, venus participer à une chasse aux œufs organisée par l'association L'École des grands-parents européens. Le but du jeu : en ramasser cinq pour remporter ensuite l'un des 1.000 lapins en chocolat.

Ce samedi, il y avait foule au Champ de Mars, à Colmar : la chasse aux œufs organisée par l'association L'École des grands-parents européens, en partenariat avec la mairie, a été un franc succès. Plusieurs centaines d'enfants ont fait la queue avec leurs familles pour pénétrer sur les parcelles aménagées et décorées de pots et de lapins géants pour l'occasion. Le but du jeu : ramasser le plus vite possible cinq petits œufs en plastique pour remporter l'un des mille lapins en chocolat.

Les fameux lapins à gagner... - Radio France
Les fameux lapins à gagner... © Radio France - Olivia Cohen

Le député du Haut-Rhin et président du Conseil départemental, Éric Straumann, est venu serrer quelques mains et féliciter les bénévoles pour l'organisation : "Tout se passe merveilleusement, le beau temps est de la partie donc il y a beaucoup de monde. L'année dernière, il avait plu, mais cette année, c'est une réussite." Pour participer, il suffisait d'acheter un ticket à deux euros environ et de prendre son mal en patience pour affronter les longues files d'attente.

Éric Straumann, député du Haut-Rhin et président du Conseil départemental

Gwenaëlle, Louane et Samuela, trois petites Colmariennes venues entre copines, trépignent d'impatience : "Ils nous donnent un panier et on doit ramasser sans traîner cinq œufs. Mais ce n'est pas très difficile : il y en a sous tous les pots et ils ne sont pas très discrets pour les planquer." Malgré leur âge avancé, "Ouais, on se fait vieille pour ce genre de jeux !", les trois fillettes se préparent sur la ligne de départ. Gwenaëlle glisse : "Pour moi, ça va être facile, je fais de l'athlétisme, je cours vite !"

Plusieurs centaines d'enfants ravis après la chasse - Radio France
Plusieurs centaines d'enfants ravis après la chasse © Radio France - Olivia Cohen

Top départ, ça y est : la chasse est ouverte

Les filles s'égayent dans toutes les directions et Louane rapporte son panier plein, triomphante : "C'est moi qui ai terminé la première !" Pourtant, le bilan est mitigé : Samuela et Gwenaëlle sont un peu déçues, c'était trop court, et le mignon lapin à museau orange n'est pas à la hauteur de leurs espérances.

Le parc du Champ de Mars a été redécoré par les bénévoles de l'association - Radio France
Le parc du Champ de Mars a été redécoré par les bénévoles de l'association © Radio France - Olivia Cohen

Les plaintes ne tardent pas à fuser auprès de Catherine, l'une des mamans, qui calme les ardeurs des petites : "Ici, les filles, vous ne pouvez pas avoir un sac débordant de lots, car c'est la mairie qui organise, c'est une chasse qui est accessible à tous les porte-monnaies et ça coûterait trop cher d'avoir plein de chocolat pour tous les enfants ! Alors, dites merci et soyez contentes !"

Mais Catherine le reconnaît : "Plutôt que de ramasser des œufs en plastique, il faudrait mieux chercher directement le chocolat, ce serait plus simple à comprendre pour les enfants... Mais bon, on vient chaque année et on reviendra l'année prochaine, évidemment."

La chasse aux œufs de Pâques avec Gwenaëlle, Louane et Samuela - Olivia Cohen