Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Comment bien se protéger du soleil à la plage ?

mardi 26 juin 2018 à 23:36 Par Audrey Dumain, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Le thermomètre continue de grimper en Loire-Atlantique et en Vendée. Jusqu'à 30 degrés ce mardi à Nantes ou à Saint-Jean-de-Monts. Un temps parfait pour profiter de la plage mais il faut se protéger.

L'indice 50 est l'indice le plus fort pour la protection solaire.
L'indice 50 est l'indice le plus fort pour la protection solaire. © Maxppp -

Les beaux jours sont de retour,  et avec eux, leurs lots de coups de soleil. Pour bien préparer son bronzage avant les vacances, il faut à tout prix les éviter et se protéger. 

Comment ? 

D'abord, il ne faut pas trop s'exposer, particulièrement entre midi et 16h de l'après-midi. Préférez plutôt les zones ombragées et n'oubliez pas chapeaux et lunettes de soleil.

Ensuite, la crème solaire est indispensable : "Il faut en mettre toutes les deux heures et à chaque fois que l'on se baigne, juste après", explique Melissa, pharmacienne à Saint-Jean-de-Monts. 

Tout le monde doit se protéger. "Un indice 30 suffit pour les peaux mates, pour les peaux claires l'indice 50 est obligatoire mais dans tous les cas il faut appliquer une protection solaire."

Ce qu'il faut à tout prix éviter 

L'huile, l'huile sèche ou la graisse à traire. 

Elles promettent d'accélérer le bronzage mais, au soleil, elles abîment surtout la peau : "On se brule en les appliquant, c'est comme mettre de l'huile sur le feu, il vaut mieux en appliquer après une exposition, pour s'hydrater", alerte la pharmacienne. "Une crème solaire ne nous empêche pas de bronzer, elle hydrate, et on ne pèle pas après".

Quels sont les risques d'une trop forte exposition ? 

Dans 70% des cas, les cancers de la peau sont liés à une surexposition au soleil, selon la Ligue contre le cancer. Toutes les peaux sont concernées. 

Que l'on prenne des coups de soleil ou pas, les UV sont dangereux, même pour les peaux mates. C'est pour cette raison qu'il faut la protéger et la surveiller. 

Si un grain de beauté est asymétrique ou change de couleur, il est conseillé de consulter un médecin qui vous dirigera vers un dermatologue si cela est nécessaire.