Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Comment va se dérouler le concert-test d'Indochine qui a lieu ce samedi ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Le concert-test parisien d'Indochine à l'AccorHotels Arena a lieu ce samedi 29 mai à partir de 17h. 5.000 personnes y assisteront et 2.500 le suivront depuis leurs domiciles. L'expérimentation vise à définir les conditions de reprise des concerts debout, interdits depuis plus d'un an.

Nicolas Sirkis, chanteur du groupe Indochine, lors d'un concert au festival de la Foire aux vins de Colmar en 2018 (illustration).
Nicolas Sirkis, chanteur du groupe Indochine, lors d'un concert au festival de la Foire aux vins de Colmar en 2018 (illustration). © Maxppp - Vanessa MEYER

Cela fait plus d'un an qu'ils attendaient cela. 5.000 spectateurs vont assister au concert live d'Indochine ce samedi 29 mai à l'AccorHotels Arena à Paris. Le spectacle doit durer deux heures environ, avec une des figures de l'électro française Etienne de Crécy, en ouverture, suivi d'Indochine, qui fête cette année ses 40 ans. Portée par des professionnels du spectacle mobilisés au sein du PRODISS et une équipe de scientifiques de l’AP-HP, l'expérimentation scientifique doit permettre de définir les conditions dans lesquelles des concerts et festivals debout pourraient reprendre à la rentrée de septembre. 

Comment les spectateurs ont-ils été sélectionnés ?

Plus de 20.000 personnes se sont portées candidates sur le site dédié ambitionliveagain.org. et 5.000 ont été tirées au sort puis sélectionnées pour assister au concert. Il s'agit de volontaires âgés de 18 à 45 ans, qui n'ont pas de facteurs de risque, qui résident en Ile-de-France, qui ne présentent pas de symptômes du Covid et tous ont été testés trois jours maximum avant l'événement. Ces 5.000 spectateurs constituent le "groupe expérimental".

Un autre groupe de 2.500 volontaires a été constitué, le groupe "contrôle". Ils vont suivre le concert depuis leur domicile. Les deux groupes ont été définis de manière aléatoire.

Comment va se dérouler le concert ? 

Tous les candidats se sont engagés à respecter le protocole scientifique de l'étude, et notamment à réaliser un test antigénique maximum 72h avant le concert, puis à rester mobilisés jusqu’au bout du protocole, avec un envoi de leur test PCR sept jours après la date du concert. Ils se sont enfin engagés enfin à respecter les gestes barrières durant le concert (port du masque, utilisation de gel hydroalcoolique, etc.). Les équipes de production et les artistes ont aussi été testés. Il n'y aura pas de bars ni de restauration et la ventilation de la salle a été optimisée.

Les spectateurs seront debout, dans la fosse. "Ça correspond à deux à trois personnes par mètre carré, sans distanciation physique", a précisé sur franceinfo le Pr Constance Delaugerre, virologue de l'hôpital parisien Saint-Louis, à la tête du projet. "Nous n'allons pas du tout insister sur la tenue du masque tout au long de l'expérimentation. En revanche, nous allons mesurer le port du masque avec ce qu'on appelle des caméras intelligentes et la start-up ingénieuse Datakalab, qui a positionné des caméras et qui va compter en images, sans reconnaître évidemment les personnes, si : le masque est bien porté, ça veut dire sur le nez et la bouche ; moyennement bien porté, c'est-à-dire sous le nez, ou alors pas du tout porté. Nous allons évaluer ce port du masque tout au long de l'expérimentation."

Quand connaitra-t-on les résultats de l'expérimentation ? 

L’hypothèse principale est qu’un test de dépistage négatif au SARS-CoV-2 en amont du concert permet de limiter considérablement le risque de générer des foyers infectieux de transmission. "Notre hypothèse, c'est que le nombre de positifs sera proche dans les deux populations et donc la reprise des concerts sans distanciation pourrait être mise en place, avec un protocole de testing en amont et en ne laissant entrer que des gens testés négatifs, le temps que la vaccination soit suffisamment élevée", a détaillé Constance Delaugerre, qui prévient : "à la fin de l'été, on aura atteint un grand nombre de personnes vaccinées, mais pas l'immunité collective".

Les résultats préliminaires seront connus fin juin et suivis d'une publication scientifique. Les résultats définitifs seront connus durant l'été. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess