Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : Eurockéennes, Avignon, Beauregard... annulations en série des festivals de l'été

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Plusieurs festivals prévus cet été ont annoncé leur annulation ce lundi soir, quelques instants après l'allocution d'Emmanuel Macron. Le chef de l'Etat a annoncé que les gros rassemblements ne pourraient pas se tenir avant au moins "mi-juillet", en raison de l'épidémie de coronavirus.

Les Eurockéennes de Belfort, dont l'édition 2020 est annulée, devaient accueillir Lomepal et Massive Attack notamment
Les Eurockéennes de Belfort, dont l'édition 2020 est annulée, devaient accueillir Lomepal et Massive Attack notamment © Maxppp - HUGO MARIE

Emmanuel Macron a affirmé ce lundi qu'il n'y aurait pas de festival avant au moins "mi-juillet" pour lutter contre le coronavirus. Quelques heures plus tard, une dizaine de festivals, notamment Avignon, les Eurockéennes de Belfort et Beauregard (Calvados) annonçaient leur annulation. Ils rejoignent donc la longue liste des festivals qui ont dû renoncer, parmi lesquels les Solidays, le Lollapalooza et le Hellfest festival.

"La situation impose un autre scénario"

Avignon (Vaucluse) ne sera donc pas la "capitale mondiale du théâtre" cet été. Le directeur Olivier Py a expliqué sur Twitter avoir "partagé l'espoir autant que cela était permis, mais la situation impose un autre scénario". La 74ème édition du festival devait se tenir du 3 au 23 juillet.

Reste à connaître le sort du festival Off, qui se tient en même temps que le festival officiel et qui représente la plus grande partie des retombées économiques pour la ville d'Avignon. Les organisateurs se réunissent la semaine prochaine pour prendre une décision.

C'est désormais officiel, l'édition 2020 des Francofolies de La Rochelle, qui devait se tenir du 10 au 14 juillet, est annulée. Le festival de La Rochelle avait réuni 150.000 personnes l'an dernier.

Les Eurockéennes de Belfort (Territoire de Belfort) ne se tiendront pas non plus du 2 au 5 juillet. Elles devaient accueillir Massive Attack, Simple Minds ou encore Lomepal. Les organisateurs en diront plus dans les jours à venir sur le remboursement des billets.

Le festival Beauregard dans le Calvados (du 2 au 5 juillet) est annulé alors que Catherine Ringer, Nekfeu, Madness, M étaient attendus. Toujours en Normandie, le festival Rock in Évreux qui devait avoir lieu les 26, 27 et 28 juin est annulé. Le directeur se dit "déçu, triste mais soulagé."

Le festival Un Singe en Été figure sur la longe liste des festivals mayennais annulés en raison du coronavirus. Les spectacles prévus fin juin à Mayenne, les 26, 27 et 28 juin, ne pourront pas avoir lieu. En revanche les organisateurs précisent que pour le moment, les autres dates estivales prévues les 23 juillet, 30 juillet, 6 août et 27 août sont maintenues. Le point complet sur les festivals en Mayenne est à retrouver ici. Annulation également du festival Bobital près de Dinan (Côtes-d'Armor). 

L'édition 2020 des Nuits de Fourvière est annulée. Le festival lyonnais devait se tenir du 2 juin au 31 juillet. La programmation affichait entre autre Asaf Avidan, François Morel, Hot Chip, Beck, Thom Yorke, Vincent Delerm, Yael Naïm, Agnes Obel, Dionysos, Pomme, Woodkid et Alain Souchon.

Pas de Cowboys Fringants cet été sur les bords du lac, pas de Mika, d'Angèle ni de Lenny Kravitz non plus. Le festival Musilac sur les bords du lac du Bourget en Savoie n'échappe pas aux annulations massives des grands rendez-vous musicaux de l'été.

La 32e édition d'Arte Flamenco à Mont-de-Marsan est elle aussi annulée en 2020, annonce dans un communiqué ce mardi le Conseil départemental des Landes. Ce festival de flamenco attire à chaque édition des dizaines de milliers de spectateurs.

Le festival de musiques actuelles Europavox, prévu du 25 au 28 juin à Clermont-Ferrand, est annulé. Plus de 40.000 spectateurs étaient attendus pour les concerts de M, Aya Nakamura, Mika, Suzanne, Moha la squale, l'Impératrice, ou encore Sébastien Tellier.

Reports

Les organisateurs du Main Square Festival d'Arras ne parlent pas d'annulation mais bien d'un "report" au 2,3 et 4 juillet 2021 de la 16ème édition. Dans un communiqué ce mardi, ils précisent que les billets vendus pour l'édition de cette année resteront valables. Les festivaliers pourront aussi se faire rembourser.

La 40e édition du festival Jazz à Vienne, en Isère, qui devait se tenir du samedi 25 juin au lundi 11 juillet, n'aura pas lieu cette année, indiquent les organisateurs. L'événement est repoussé à l'été 2021.

Incertitudes

Quant aux Vieilles Charrues (13 au 19 juillet) en Bretagne, le directeur juge "inenvisageable" de les organiser. Une partie du rendez-vous, après le 15 juillet peut en théorie être maintenue, mais Jérôme Tréhorel est sceptique. "Je ne crois pas que ce soit raisonnable de penser que le festival pourra avoir lieu (...) Le montage du festival commence fin mai-début juin, c'est des dizaines, des centaines, jusqu'à 2.000 personnes qui vont travailler en simultané sur un site, je ne sais même pas si ce sera autorisé." Toujours en Bretagne, difficile pour le maire de Brest d'imaginer le maintien des Fêtes maritimes. 

Les organisateurs des Francofolies à La Rochelle, prévues du 10 au 14 juillet, n'ont rien annoncé officiellement pour le moment. 

Questionnements pour les festivals d'août

Est-ce que les festivals d'août ou septembre ont des garanties ? Pas sûr non plus. "Il y a les artistes américains, qui construisent leur tournée européenne en bloc de six semaines : vont-ils venir alors que leur nombre de dates s'est déjà réduit avec les premières annulations? Sans nos têtes d'affiches, la situation devient intenable", déclarait début avril Arnaud Meersseman, à la tête de AEG Presents France, qui a dans son portefeuille Rock en Seine (prévu fin août à Paris). 

Le ministre de la Culture Franck Riester a réagi aux annonces d'Emmanuel Macron, évoquant des "mois qui viennent difficiles" pour le monde de la culture. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu