Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : le travail continue, en virtuel, au conservatoire de Laval

-
Par , France Bleu Mayenne

Pendant cette période de confinement, les professeurs du conservatoire de Laval continuent de donner des cours. Ca se passe en virtuel, en vidéo-conférence ou sur les réseaux sociaux. Certains ont même réussi à tourner un clip, à distance, avec leur professeur de trombone.

Le clip Viva la vida confinée, d'élèves du conservatoire de Laval
Le clip Viva la vida confinée, d'élèves du conservatoire de Laval - .

Depuis le début du confinement et les classes fermées, les élèves du conservatoire de Laval et leurs professeurs continuent de travailler ensemble. Alors, certes, les méthodes ont changé. Les cours se font en vidéo conférence ou par téléphone ou encore sur les réseaux sociaux. " J'envoie le devoir par mail, explique un professeur, l'élève m'envoie, également par mail, l'enregistrement de son travail, et nous corrigeons, par mail ou par téléphone". 

Le clip des élèves de trombone

Mickaël Ribault est professeur de saxophone, au conservatoire de Laval. Il a eu l'idée de faire tourner un clip à ses élèves, avec, en bande son, leur propre musique. Il a fallu qu'il collecte tous les enregistrements, qu'il les monte, les mixe. Par ailleurs, les élèves lui ont envoyé de très courtes vidéos "je voulais que ce soit amusant, pendant cette période anxiogène". Opération réussie, pour la plus grande joie de tous. "Bien sûr, c'est plus compliqué que d'habitude, poursuit le professeur, Mickael Ribault, mais on invente des choses que l'on gardera, après le confinement".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Une chorale virtuelle

Désirée Pannetier est cheffe de choeur. Autant dire que faire travailler une chorale, en ces temps de confinement, relève de l'exploit. Elle y est parvenue, cependant. Elle a envoyé une chanson, à ses élèves, qui l'ont travaillée individuellement. Chacun avait une voix à apprendre. La cheffe de choeur a ensuite mixé toutes ces voix, pour en reconstituer l'effet de la chorale. "Bien sûr, ça ne remplace pas le travail collectif et le plaisir de chanter ensemble, dit-elle, mais ça permet de continuer de s'entraîner et de voir à quoi cela ressemblera". 

Une chorale virtuelle

Une nouvelle manière de travailler

Pour les professeurs, comme pour les élèves, le travail est assez frustrant. Plus de travail en commun, plus de rencontres. Pourtant, cette période aura permis d'inventer de nouvelles manières de travailler. "Je pense que certains outils virtuels, des cours par vidéo ou autres, ce sont des choses que je garderai, après le confinement, dit Laurent Lair. C'est notre métier, aussi, d'inventer".  Chapeau les artistes!

Choix de la station

À venir dansDanssecondess