Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement: un gros bémol pour les écoles de musique

-
Par , France Bleu Poitou

Avec ce second confinement, les écoles de musique du Poitou s'organisent et se réinventent pour assurer les cours grâce notamment à la vidéo mais ça ne résout pas tout.

Seuls les plus motivés parmi les jeunes élèves ne vont pas raccrocher
Seuls les plus motivés parmi les jeunes élèves ne vont pas raccrocher © Radio France - Vincent Hulin

La rentrée des écoles de musique à peine bouclées, il a déjà fallu se reconfiner. Dans le Poitou, les associations avaient déjà perdu des plumes après le 1er confinement du printemps. "A la rentrée on a perdu quasiment un 1/4 d'élèves et notamment des jeunes" reconnait la secrétaire d'une école de musique d'un petit village près de Poitiers. Les professeurs de musique sont souvent embauchés par plusieurs structures pour pouvoir vivre de leur passion "Dans une commune je suis au chômage et dans une autre je peux assurer mes cours par vidéo" nous explique Benoît Berthet, prof de guitare. 

La guitare ça va mais mes collègues de piano ou de batterie

Alors si la vidéo est heureusement là en soutien, l'enseignant reconnait que ce n'est pas franchement top " Déjà techniquement, il y a du délai entre le son et l'image, alors pour parler ça passe encore mais dès qu'il s'agit de regarder un élève jouer et l'écouter en même temps ça n'est pas évident du tout. Souvent l'élève se filme lui même avec son téléphone et fait comme il peut, et encore avec la guitare ça va mais mes collègues de piano ou de batterie. Ca nécessiterait d'avoir plusieurs angles de vue pour bien voir les mains, les pieds". Benoît Berthet arrive à envoyer des tutos vidéos pour jouer les morceaux.

Autre problématique concernant le conservatoire de musique de Poitiers. Aujourd'hui sur 1.700 élèves 350 sont en présentiel, ça va, pour les plus jeunes des élèves en section au collège jusqu'aux musiciens professionnels et pour les cours: 1 élève=1 prof avec des distanciations évidentes et même très poussées selon les instruments comme l'explique Eric Valdenaire, Directeur du conservatoire de musique de Poitiers :"Le gel et la désinfection bien sûr, du plexiglas pour les instruments à vent, car on n'a pas encore trouvé la solution pour souffler dans une trompette avec un masque sur la bouche!" Pour les autres élèves là encore c'est la vidéo qui permet la continuité de l'activité mais là encore avec des limites : par écran interposé par facile de replacer une main sur un instrument, des doigts sur des cordes. Et puis certains élèves parmi les plus jeunes et les débutants risquent de se démotiver reconnaissent les encadrants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess