Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus - confinement : trois librairies indépendantes béarnaises vendent leurs livres en drive

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Les librairies Tonnet et l'Escampette à Pau et l'Escalade à Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques) ont décidé d'ouvrir des drives de livres à l'entrée de leurs boutiques. Il suffit de passer commande par mail au préalable, puis de venir chercher son colis pendant les plages horaires indiquées.

La librairie l'Escampette, rue des Cordeliers à Pau, propose aux clients de venir récupérer leur colis trois fois par semaine à l'entrée réaménagée de la boutique.
La librairie l'Escampette, rue des Cordeliers à Pau, propose aux clients de venir récupérer leur colis trois fois par semaine à l'entrée réaménagée de la boutique. © Radio France - Manon Claverie

Trois librairies indépendantes béarnaises, l'Escampette et Tonnet à Pau et l'Escalade à Oloron-Sainte-Marie, ont ouvert des drives pour vendre leurs livres sans que les clients aient à entrer dans leur boutique. 

Rue des Cordeliers à Pau, la librairie l'Escampette propose à ses clients d'envoyer par mail la liste des livres qu'ils souhaitent acheter, puis de venir les récupérer entre 16 heures et 18 heures les mardis, jeudis et samedis. "Il ne s'agit en aucun cas d'une réouverture, prévient une des gérantes, Aline Audran. Nous seront sur place six heures par semaine contre 45 heures en temps normal et les clients n'entreront pas dans la librairie". Pour ce faire, elle a réaménagé l'entrée de sa boutique pour recevoir les lecteurs à la porte d'entrée, protégée par une visière et équipée de gel hydroalcoolique. 

Une forte demande pendant le confinement

Fermés depuis le début du confinement, les gérants de la librairie l'Escampette affirment avoir reçu de nombreuses demandes de clients ces dernières semaines. Après discussion avec leurs collègues, ils ont pris l'initiative de proposer ces drives. "Il est clair que le livre n'est pas vital, il ne se mange pas, reconnaît Aline Audran. Néanmoins il est très important dans la vie de beaucoup de gens, au même titre que l'art ou le cinéma", affirme-t-elle. 

Quant à Amazon, contraint par la justice de fermer tous ses entrepôts en France la semaine dernière, elle dit avoir été _"_choquée et très énervée de voir qu'ils mettaient en danger leurs salariés. Si les drives peuvent nous permettre de prendre une petite avance sur eux, cela ne me déplairait pas. Même si je considère que nous ne faisons absolument pas le même travail. Eux sont des livreurs, nous, même à distance, continuons d'échanger et de conseiller nos clients"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess