Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Coup d'arrêt pour la dernière saison du cirque Plume

-
Par , France Bleu Besançon

40 années après sa création, le cirque Plume effectue sa tournée d'adieu depuis 3 ans mais en raison de la crise sanitaire, 50 représentations ont déjà été annulées et les dernières sorties prévues cet été à la saline d'Arc et Senans et cet automne à Besançon pourraient peut être subir le même sort.

La dernière saison du cirque plume n'ira peut être pas jusqu'au bout
La dernière saison du cirque plume n'ira peut être pas jusqu'au bout - /

Ce devait être la fête cet été 2020 à la saline royale d'Arc et Senans dans le Doubs puis cet automne en octobre, novembre jusqu'au 4 Décembre à Besançon, le cirque plume avait l'intention une dernière fois de nous emporter dans sa magie et sa poésie. "La dernière saison" ultime création d'une compagnie emblématique en Franche Comté née il y a 40 ans et fondatrice de ce que l'on a appelé par la suite le nouveau cirque, la dernière saison n'ira peut être pas à son terme. Depuis  le début du confinement le cirque Plume a déjà été contraint d'annuler 50 représentations à Caen, Strasbourg et Elbeuf en Normandie, que va t-il se passer pour les spectacles prévus en Août à Arc et Senans. A ce jour rien n'est décidé. 

Le cirque Plume demande aux pouvoirs publics de prendre une décision claire

Le gouvernement interdit les rassemblements de plus de 5000 personnes jusqu'en Septembre, le chapiteau des "Plume" ne dépasse pas 1000 places mais les rangs et les sièges sont serrés, impossible d'y respecter la distanciation sociale préconisée par le gouvernement. Bernard Kudlak, le directeur et fondateur de la compagnie s'en remet aux autorités, à ce jour rien n'est décidé : "Nous sommes dans l'attente d'une décision claire.  Elle appartient aux pouvoirs publics, on est prêts à jouer mais ce n'est pas à nous de décider d'annuler ou de maintenir." précise Bernard Kudlak.

"Il faut prendre tout cela avec mesure et philosophie"

Bernard Kudlak  a encore du mal à réaliser que la fête prévue pour clore l'histoire de Plume sera peut être annulée mais Bernard Kudlak qui relativise aussi : "c'est quelque chose de très difficile de penser que ce rendez vous n'aura pas lieu" dit il, on a travaillé durant 40 ans il nous arrive cette chose, mais je pense qu'il y a des souffrances incommensurables, beaucoup plus graves que les nôtres, je ne suis pas une victime, j'essaie de prendre tout cela avec mesure et philosophie."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess