Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus et confinement : la chanson du 170 galerie de l'Arlequin à la Villeneuve de Grenoble

-
Par , France Bleu Isère

"Coronavirus, va te faire voir sur Uranus, connard de virus" : tous les soirs à 18 heures, plusieurs dizaines d'habitants du 170 Galerie de l'Arlequin de la Villeneuve de Grenoble chantent ensemble à leur fenêtre pour faire un pied-de-nez au virus.

Chacun a sa fenêtre pour chanter "Va te faire voir sur Uranus, connard de virus
Chacun a sa fenêtre pour chanter "Va te faire voir sur Uranus, connard de virus - Pascal Barreyre

La chanson est née dès le deuxième jour du confinement dans la "Crique" de la Villeneuve à Grenoble. A l'image de l'Italie qui a chanté depuis ses fenêtres depuis le début de son confinement, les habitants ont entonné sur leur balcon "Bella ciao" le premier soir à 18 heures et applaudi les soignants à 20 heures.

Chanter ensemble, mais à distance - Aucun(e)
Chanter ensemble, mais à distance - Pascal Barreyre

Et comme au 170 de la galerie de l'Arlequin, il y a une vingtaine de musiciens, l'un a suggéré à l'autre "Et si on faisait nous-mêmes notre propre  chanson ?". Marie Mazille, auteur compositeur de 47 ans et habitante de la Villeneuve depuis 15 ans, a retrouvé sa voisine, de terrasse à terrasse, pour "jeter quelques paroles" sur la table dès le lendemain. Et le soir la chanson était faite, avec la participation d'autres habitants et les arrangements d'un autre. 

Corona 170, la chanson du 170 galerie de l'Arlequin à la Villeneuve de Grenoble

"Va te faire voir sur Uranus ..." - Aucun(e)
"Va te faire voir sur Uranus ..." - Pascal Barreyre

_"_Sortez vos têtes de vos balcons, de vos fenêtres.  A la verticale, à l’horizontale, Chanter entre voisins, c’est pas banal !"

Ces paroles, les habitants de la "Crique" de l'Arlequin sont de plus en plus nombreux à les chanter ensemble chaque soir, à tous les étages, d'une montée à l'autre.  Les paroles ont été envoyées par WhatsApp à tous ceux qui les demandaient. Et c'est devenu un rituel à 18 heures, un rendez-vous attendu et un moment de légèreté partagée après une journée de confinement. "C'est aussi un pied de nez au coronavirus" dit Marie Mazille, "puisqu'on chante  "Va te faire voir sur Uranus, connard de virus".

Les paroles se répandent comme un virus ! - Aucun(e)
Les paroles se répandent comme un virus ! - Pascal Barreyre

Marie Mazille qui appartient à un collectif de musiciens (Mustradem qui a mené un projet participatif dans le quartier) tient à citer tous ceux qui ont participé à la création de cette chanson Nassima Boulghens, Fabrice Vigne, Catherine Harleux pour les paroles et Franck Argentier pour les arrangements. Et elle précise, "cette chanson "participative"  n'est qu'une partie émergée de l'iceberg dans un quartier de grande diversité où tout le monde est solidaire, s'entraide, coronavirus ou pas". Et encore plus pendant cette période de confinement.

La "Crique" de l'Arlequin, des immeubles en arc de cercle où tout le monde se voit et se répond - Aucun(e)
La "Crique" de l'Arlequin, des immeubles en arc de cercle où tout le monde se voit et se répond - Pascal Barreyre

Les paroles de la chanson "Corona"

Dans la rue pas un chat, pas un chien pas un gars 

Chacun reste chez soi sans moufter, c’est la loi !

Masqués jusqu’aux orteils, ne sortez pas, on vous surveille ! 

Dommage, il fait soleil ! 

Sortez vos têtes de vos balcons, de vos fenêtres 

A la verticale, à l’horizontale 

A la darbuka, au violon de Chantal 

Coronavirus, on te chantera en italien ou en russe 

Va te faire voir sur Uranus, connard de virus 

On dit que c'est la guerre, plus personne en plein air 

Dehors c'est le désert , dans le frigo plus de bière 

On ne sort plus son nez, on est tous condamnés 

À rester confinés, vieillards ou nouveaux nés 

Sortez vos têtes de vos balcons, de vos fenêtres 

A la verticale, à l’horizontale, chanter entre voisins, c’est pas banal ! 

Marre de France info, du corona en boucle à la radio 

On préfère chanter «Les noces de Figaro » ou « Bella Ciao » 

Le télétravail ça rame et ça déraille 

J’en peux plus de la marmaille, je râle et je défaille 

Journées en tête à tête avec le daron ça pète

Il est temps que ça s’arrête 

Sortez vos têtes de vos balcons, de vos fenêtres 

A la verticale, à l’horizontale, il est 18 heures, on reprend le moral 

Coronavirus, on te chantera en italien ou en russe 

Va te faire voir sur Uranus, connard de virus 

Si t’as plus de PQ lave toi dans le lavabo 

Pas de problème ça s’évacue, c’est cool c’est écolo 

Passe tout à la javel, ton cellier, ta terrasse 

Remplis tes paperasses, fais dix fois la vaisselle ! 

Sortez vos têtes de vos balcons, de vos fenêtres 

A la verticale, à l’horizontale, chanter tous les soirs, c’est devenu légal ! 

Marre d’être morose, même si c’est normal de se sentir tout chose 

Passe-moi les paroles de « la vie en rose » 

Si on est confinés, c’est pour la bonne cause ! 

Mes voisins s’engueulent pendant que je médite 

Plus moyen d’se sauver, les supporter, quel mérite ! 

Va falloir inventer, innover, imaginer ! 

Faire de la musique, chanter, rigoler ! 

Sortez vos têtes de vos balcons, de vos fenêtres 

A la verticale, à l’horizontale, aérez vos canines, vos amygdales ! 

Nostradamus l’avait pas vu venir, ce charmant virus 

Quel manque de flair, c’est zéro rasibus 

Pour un apothicaire, c’est carrément minus ! 

Vélo, boulot dodo c’ est dev’nu apéro solo 

Vachement moins rigolo surtout si t’es claustro 

Chez nous, les bobos, on se passe en huis clos 

Du Sartre et du Hugo ou Charlie Hebdo 

Sortez vos têtes de vos balcons, de vos fenêtres 

A la verticale, à l’horizontale, à la darbouka, au violon de Chantal 

Marre de France info, du corona en boucle à la radio 

On préfère chanter « les noces de Figaro » ou « Bella Ciao » 

Sortez vos têtes, ouvrez vos volets on va faire la fête 

Rassemblement général, c’est l’heure de la chorale, tant pis pour tous ceux qui râlent ! 

Marre d’être morose, si on profitait de cette grande pause, 

Deux solutions à l’over-dose : on chante ou on explose ! 

Merci les soignants 

Pour votre courage et votre talent 

On est coincés chez nous, les bras ballants 

Mais on peut chanter pour vous tout simplement !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu