Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Confinement - Coronavirus : se cultiver et se divertir chez soi

Coronavirus : Faites des fleurs pour le personnel soignant !

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

La "Grande lessive" est l'occasion chaque année de suspendre ses créations, pour "faire du lien et faire de l'art". En ce contexte de coronavirus et de confinement, l'opération se mue en fleurissement de fenêtres et balcons jeudi. Avec des fleurs créatives pour soutenir les soignants.

Le 26 mars, c'est habituellement, jour de Grande lessive. Au sens figuré, puisqu'il s'agit de montrer à tous non pas ses plus beaux t-shirts sur le fil à linge, mais ses plus belles créations. Des citoyens, des écoles jouent le jeu, dans les rues, les cours de récré...

Des fleurs aux fenêtres pour mieux supporter le confinement et pour le personnel soignant

Cette année, en plein contexte de coronavirus et de confinement, changement de manière de procéder. L'opération devient "fleurissons nos fenêtres et nos balcons". Le site officiel rappelle que "le défi est que cette invitation se propage de manière virale pour démontrer que le désir de vivre est plus fort que tout !". Il s'agit aussi de "le dédier aux nombreux personnels soignants".

De l'art pour rompre l'isolement

"Pour rompre l'isolement, les travaux réalisés autour de cette invitation seront suspendus aux fenêtres et balcons, pour témoigner de la vitalité, de la fraternité et de l'inventivité de personnes de toutes générations, même confinées !", explique le ministère de l’Éducation nationale. 

"Le 26 mars, il sera possible de représenter des fleurs en dessin, peinture, photographie ou par tout autre moyen sur un format A4, avant de suspendre les réalisations d'une personne ou d'une même famille à un fil tendu au moyen de pinces à linge. Il est également envisageable d'associer des fleurs véritables à leur représentation. Une autre voie s'offre aussi : partir de mots, de synonymes. En voici une liste : éclore, s'épanouir, bourgeonner, boutonner, briller, croître, embellir, enjoliver, enrichir, grandir, imager, orner, parer, pigmenter, se développer, se former, se propager..."

"Chaque année, la Grande lessive est l'occasion d'exposer des milliers de productions artistiques d'élèves dans la rue. Un événement largement plébiscité en France mais aussi à l'étranger. Depuis 2006, date de sa création, elle a rassemblé plus de onze millions d'habitants dans 117 pays 

et sur cinq continents", explique le SNUIpp-FSU, syndicat enseignant de primaire. "Alors que la situation sanitaire impose la fermeture des écoles et des lieux publics, les organisateurs de l'événement propose son maintien le 26 mars mais sous une forme renouvelée."

Une fenêtre ouverte sur le monde

"Les personnes isolées, les élèves et étudiants privés de cours collectifs, les personnes recluses dans des maisons de retraite et des lieux de soin, etc. et toutes celles et ceux qui poursuivent une activité pourront être reliés symboliquement par ces _guirlandes colorées suspendues aux fenêtres_", détaille la Grande lessive. "À la Renaissance, le tableau était considéré comme une fenêtre ouverte sur le monde. C’est le moment où jamais de manifester notre désir d’ouverture !"

L'occasion d'accrocher vos plus belles créations ! Montrez-nous les vôtres aussi sur notre page Facebook !

Et certains n'ont pas attendu le 26 mars pour dévoiler une partie de leurs créations ! 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu