Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : le festival des Nuits de Fourvière annulé à Lyon

L'édition 2020 des Nuits de Fourvière est annulée, a-t-on appris mardi via un court communiqué, au lendemain de l'allocution d'Emmanuel Macron. Le festival lyonnais devait se tenir du 2 juin au 31 juillet.

L'affiche des Nuits de Fourvière 2020, qui devait se tenir du 2 juin au 31 juillet
L'affiche des Nuits de Fourvière 2020, qui devait se tenir du 2 juin au 31 juillet - Hassan Hajjaj / Les Nuits de Fourvière

Au lendemain de l'allocution présidentielle d'Emmanuel Macron, lundi 13 avril à 20 heuresn les Nuits de Fourvière annoncent l'annulation complète du festival qui devait se tenir du mardi 2 juin au vendredi 31 juillet à Lyon dans l'enceinte du théâtre antique. Cette annulation s'ajoute à la longue liste de festivals annulés (Avignon, Vienne, Beauregard, Hellfest, Solidays, Eurockéennes, etc) suite à l'interdiction des festivals jusqu'à mi-juillet. 

Concernant la billetterie, les organisateurs précisent que "les conditions de cette annulation seront précisées dans les prochains jours". Pendant deux mois, la programmation des Nuits de Fourvière affichait entre autre Stefan Eicher, Asaf Avidan, François Morel, Hot Chip, Beck, Goldfrapp, Thom Yorke, Vincent Delerm, Yael Naïm, Agnes Obel, Dionysos, Pomme, Woodkid, Alain Souchon, ...

Lundi soir, alors qu'Emmanuel Macron décidait l'annulation de tous les festivals au moins "jusqu'à la mi-juillet", Franck Riester, ministre de la Culture assurait son soutien au secteur culturel qui va devoir affronter une très longue période de disette et d'incertitude. "Pour le monde de la culture, les mois qui viennent seront difficiles. La mobilisation du ministère de la Culture ne faiblira pas. Nous serons aux côtés de tous les acteurs culturels et mettrons en place un plan spécifique annoncé par Emmanuel Macron ce soir."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu