Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le pass sanitaire exigé pour assister à la fête des remparts de Dinan

-
Par , France Bleu Armorique

Pour l'édition 2021 de la fête des remparts de Dinan (Côtes-d'Armor), les organisateurs ont dû s'adapter à la pandémie de la Covid-19. Des spectacles sont proposés au public pendant cinq jours jusqu'au 25 juillet, et un pass sanitaire est exigé à l'entrée.

Le pass sanitaire est exigé pour participer à la fête des remparts de Dinan.
Le pass sanitaire est exigé pour participer à la fête des remparts de Dinan. © Radio France - Lucie Amadieu

« Bonjour, vous avez votre pass sanitaire ? » C'est la question que les bénévoles de la fête des remparts de Dinan, dans les Côtes-d'Armor, doivent poser à chaque visiteur qui veut entrer sur le site. Le festival, qui retrace l'histoire de la ville au Moyen-Âge, a dû s'adapter à la pandémie de la Covid-19. Cette année, le public peut assister à des spectacles jusqu'au 25 juillet. Mais depuis ce mercredi 21 juillet, un pass sanitaire est exigé pour y assister. 

En général tout se passe bien, mais certains visiteurs nous envoient promener - Mireille, une bénévole

Le président de l'association de la fête des remparts de Dinan, Alain Richard a dû repenser l'organisation du festival. « Il y a des bénévoles qui informent, expliquent les choses aux visiteurs. Ils préféreraient peut-être encadrer les spectacles au lieu de rester à l'entrée où l'ambiance n'est pas la même. » L'association a donc trouvé une solution : un roulement a été mis en place au sein des bénévoles pour ne pas que ce soit toujours les mêmes qui contrôlent les pass sanitaire.

Toutes les personnes présentes sur le site doivent avoir un pass sanitaire.
Toutes les personnes présentes sur le site doivent avoir un pass sanitaire. © Radio France - Lucie Amadieu

Ce mercredi, premier jour d'application de cette mesure sanitaire, Mireille, une bénévole dans son costume d'époque, vérifie que les visiteurs ont bien le sésame en poche. « Les visiteurs l'ont dans la poche, prêt à être présenté. En général tout se déroule bien. Les gens essaient de nous comprendre mais certains sont plus réticents, ils nous envoient promener. » Une tente pour réaliser des tests antigéniques a été mise en place pour ceux qui n'ont pas leur pass sanitaire. Les visiteurs mais aussi les bénévoles, les intermittents du spectacle et les vendeurs du marché médiéval ont tous leur pass sanitaire, dans une poche de leur costume.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess