Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les fêtes de la Madeleine annulées à Mont-de-Marsan en 2020

-
Par , France Bleu Gascogne

Il n'y aura pas d'édition 2020 des fêtes de la Madeleine à Mont-de-Marsan (Landes), suite à l'annonce du gouvernement d'interdire les rassemblements importants au moins jusqu'à fin août. Pour compenser, la municipalité promet "d'autres animations" de septembre jusqu'à Noël.

Il n'y aura pas d'édition 2020 des fêtes de la Madeleine à Mont-de-Marsan (Landes)
Il n'y aura pas d'édition 2020 des fêtes de la Madeleine à Mont-de-Marsan (Landes) © Radio France - Frédéric Fleurot

Le couperet est tombé pour les fêtes de la Madeleine. En annonçant ce mardi l'interdiction de "tous les événements qui regroupent plus de 5000 participants" au moins jusqu'à la fin août, le Premier ministre Edouard Philippe a rendu impossible la tenue en 2020 des fêtes de Mont-de-Marsan, qui regroupent en général des centaines de milliers de personnes

Une décision actée, ce mardi par le maire de Mont-de-Marsan. "La réponse a été donnée par l'Etat. L'espoir était infime, mais on s'y accrochait" explique Charles Dayot, joint par France Bleu Gascogne. Pour pouvoir maintenir les fêtes, le maire avait proposé de les décaler du 26 au 30 août, au lieu des dates prévues, du 22 au 26 juillet. Aucun de ces créneaux ne rentrant finalement dans les clous fixés par le gouvernement, la décision d'annuler les fêtes a donc été prise. 

En compensation, Charles Dayot promet de travailler avec les commerçants, la régie des fêtes et le monde associatif pour proposer des animations nouvelles à partir de septembre et jusqu'à la fin de l'année à Mont-de-Marsan.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess