Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : Les traversées Tatihou tombent à l'eau

L'un des derniers grands événements manchois de l'été fait à son tour les frais du coronavirus : le conseil départemental de la Manche renonce à organiser l'édition 2020 des Traversées Tatihou.

Le coronavirus aura eu raison de la tradition : il n'y aura pas de traversées à basse mer cet été pour rejoindre l'île Tatihou et ses concerts.
Le coronavirus aura eu raison de la tradition : il n'y aura pas de traversées à basse mer cet été pour rejoindre l'île Tatihou et ses concerts. © Radio France - Jacqueline Fardel

Depuis le discours d'Edouard Philippe consacré aux modalités du déconfinement, mardi devant l'assemblée nationale, le doute planait sur la possibilité pour le Festival des "Traversées Tatihou" de tenir sa 26e édition du 14 au 23 août prochain sur l'île au large de Saint-Vaast-la-Hougue. La décision a été finalement annoncée ce jeudi matin par le président du Conseil départemental de la Manche, organisateur de l'événement : l'édition 2020 du festival de musiques du mondee est annulée. Marc Lefèvre a pris la décision hier

Des conditions trop hasardeuses pour maintenir l'événement

Mardi, le Premier ministre avait indiqué que tous "les festivals rassemblant plus de 5000 personnes seraient annulés jusqu'au début du mois de septembre". Dans le cas des "Traversées Tatihou", la jauge des concerts est bien en deçà de cette limite mais entre la promiscuité dans les chapiteaux dressés pour accueillir les concerts, et la difficulté à faire venir des artistes du monde entier, les organisateurs ont décidé de jeter l'éponge. Selon Marc Lefèvre, "la possibilité a été étudiée d'organiser des représentations en petits groupes, sans chapiteaux, mais cela s'est avéré trop compliqué à mettre en place". Le président du département qui rappelle au passage qu'un soutien financier aux associations culturelles qui font vivre le territoire a été mis en place par la collectivité pour leur permettre de rebondir en 2021.

Un coup dur supplémentaire pour les professionnels du tourisme

N'en reste pas moins que l'annonce de l'annulation du festival de musiques du monde est un nouveau mauvais coup pour les professionnels du tourisme du secteur de Saint-Vaast-la-Hougue, qui plus que jamais cette année, auraient aimé pouvoir compter sur les retombées de ce festival. "Je me fais du souci pour ceux qui dans la commune vivent du tourisme. Cette année sera une année quasi blanche pour eux et les plus fragiles, qui manquent de trésorerie vont vivre des lendemains difficile", regrette le maire sortant de Saint-Vaast, Jean Lepetit.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess