Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : Nîmes annule la feria de Pentecôte

-
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Ce n’est pas vraiment une surprise, mais c’est maintenant officiel : la féria de Pentecôte, à Nîmes, est annulée en raison de l’épidémie de coronavirus.

Le char "flower-power" lors de la pégoulade de la feria de Pentecôte 2019 à Nîmes
Le char "flower-power" lors de la pégoulade de la feria de Pentecôte 2019 à Nîmes © Radio France - Sylvie Duchesne

La 68e feria de Pentecôte, initialement prévue du 27 mai au 1er juin prochain, est officiellement annulée ce mercredi. La ville de Nîmes vient de l’officialiser. C’est évidemment une décision directement liée à la pandémie de Covid-19. "Cela parait très compliqué d’imaginer réunir plusieurs dizaines de milliers de spectateurs dans les Arènes et plusieurs centaines de milliers de festaïres dans les rues à la fin du mois de mai", indique le maire Jean-Paul Fournier.

"Ce qui m’importe avant tout c’est la sécurité et la santé des Nîmois. Malgré cette contrainte impérative, j’ai demandé à mes services de travailler ardemment à des solutions alternatives et je pourrai dans les prochains jours, une fois ces réunions de travail abouties, annoncer des actions pour la Feria des Vendanges." (Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes)

Les Nîmois doivent maintenant patienter jusqu’en septembre, pour espérer participer à une feria en 2020. Le maire conclut : "J‘ose espérer que l’effroyable crise sanitaire que nous traversons soit alors définitivement dernière nous."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu