Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : Orléans reporte ses Fêtes Jeanne d'Arc, "un crève-coeur"

-
Par , France Bleu Orléans

La ville d'Orléans annonce ce jeudi 19 mars qu'elle a pris la décision de reporter les Fêtes Jeanne d'Arc 2020 "après l'été", sans doute fin septembre ou début octobre. Cela n'était jamais arrivé depuis la Libération en 1945, même en mai 68 elles avaient eu lieu

Les Fêtes Jeanne d'Arc à Orléans en 2019
Les Fêtes Jeanne d'Arc à Orléans en 2019 © Radio France - Antoine Denéchère

A situation exceptionnelle, décision exceptionnelle... Et Dieu sait que celle-ci l'est, puisque ça n'était pas arrivé depuis la fin de la seconde guerre mondiale : les Fêtes Jeanne d'Arc n'auront pas lieu comme prévu au mois de mai, à Orléans. 

En raison de l'épidémie de coronavirus, la ville d'Orléans, "en accord avec l'évêque d'Orléans, l'armée, et l'association Orléans Jeanne d'Arc, l'organisatrice de ces Fêtes" dit-elle dans un communiqué, la décision a été prise de les reporter.

"Ce sera après l'été, sans doute fin septembre ou bien octobre, avant les vacances de la Toussaint en tout cas" explique le maire d'Orléans, Olivier Carré. "C'est un crève-coeur, mais vraisemblablement on ne pourra toujours pas se rassembler dans de bonnes conditions à la date prévue" ajoute l'élu, très attaché à ces Fêtes. "Donc ce sera à l'automne, parce qu'il faut de la sérénité;"

Le centenaire de la canonisation de Jeanne en 2020

Les fêtes johanniques devaient débuter le 26 avril prochain à Orléans, et durer jusqu'au 17 mai, car cette année 2020 est particulière : on célèbre le centenaire de la canonisation de Jeanne d'Arc en 1920, mais aussi celui de la création d'une journée nationale dédiée à Jeanne d'Arc par la République Française. 

Oui c'est un crève-coeur, mais on ne peut pas être égoiste, même si on aime Jeanne

"Oui c'est un crève-coeur" réagit Bénédicte Baranger, la présidente de l'association Orléans Jeanne d'Arc, l'organisatrice de ces fêtes. "On les célèbre à cette date depuis 1429, tout simplement. Mais ce crève-coeur il est tempéré par le fait qu'il y a une situation difficile, et même si on aime Jeanne d'Arc, même si on aime Orléans, il ne faut pas être égoïste".

On ne pouvait pas annuler, c'est notre coeur d'orléanais qui a parlé

Bénédicte Baranger raconte qu'elle a discuté avec Olivier Carré et les autres corps, religieux et militaire, impliqués dans l'organisation de ces fêtes, dès mercredi, et que tout le monde est tombé d'accord pour éviter à tout prix l'annulation. "Ca vraiment c'était impossible. Donc on reporte, et ce sera tout aussi bien, peut-être même avec plus de ferveur".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu