Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : "Patient zéro" une enquête journalistique en BD, avec le dessinateur Breton Nicoby

La BD "Patient zéro, à l'origine du coronavirus en France " sort en librairie ce 10 février. Cette enquête minutieuse menée par deux journalistes du Monde et le scénariste Renaud Saint-Cricq, est dessinée par le Breton Nicoby. Le récit est passionnant.

Nicoby, le dessinateur breton publie "Patient zéro, à l'origine du coronavirus en France"
Nicoby, le dessinateur breton publie "Patient zéro, à l'origine du coronavirus en France" © Radio France - Céline Guétaz

Cette BD se lit comme un polar, se déguste comme une bonne série. On y suit au jour le jour l'enquête minutieuse menée pour tenter de déterminer l'origine de la chaîne de contamination du Coronavirus en France, avec cette quête du "patient zéro". Deux journalistes du journal le Monde, Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin ont travaillé sur cette enquête. Le scénariste Renaud Saint-Cricq et le dessinateur Breton Nicoby l’ont traduit dans cette BD, au rythme haletant. 

La BD sort, un an seulement après le début de l’épidémie en France 

Sortie, un an à peine après les premiers cas de coronavirus en France, la BD nous emmène, dans l'Oise, où vivait Dominique Varoteaux, le premier malade du Covid-19, décédé le 25 février 2020. Au fil de la lecture, on suit le parcours des deux premiers malades dans l'Oise, premier cluster en France. On suit également leurs familles, mais aussi des soignants et des épidémiologistes. Pour réaliser cette BD, il a fallu travailler vite, mais ça tombe bien, c’est l’une des qualités du dessinateur breton Nicoby. Dans son atelier à Iffendic, en Ille-Vilaine, il a relevé le défi de réaliser cette bande dessinée en seulement six mois. 

« Il y a un peu moins de liberté que pour une fiction »

Le dessinateur breton collabore régulièrement maintenant à la revue dessinée, et il avait déjà travaillé avec la journaliste du Monde Ariane Chemin sur une BD sur l'affaire Benalla. Il a été séduit par ce projet sur le patient zéro, même s'il y a plus de contraintes que dans une fiction "parfois, je voulais inverser deux événements, pour une meilleure dramaturgie mais impossible, il me fallait évidement respecter la chronologie des faits". Le dessinateur aime cette exigence dans le travail avec les journalistes "qui connaissent sur le bout des doigts leur enquête"

En bande dessinée, cette enquête permet d’incarner les différents protagonistes, et notamment les patients et leurs familles qui ont beaucoup souffert - Nicoby

"Patient zéro, à l'origine du coronavirus en France"
"Patient zéro, à l'origine du coronavirus en France" © Radio France - Céline Guétaz

L'enquête débute le 31 janvier, un avion militaire français revient de Wuhan en Chine. Mais le patient zéro est-il un militaire ou un civil qui travaille dans la base de Creil dans l'Oise ? Peut-il s’agir de ce professeur du lycée de Crépy, dans l’Oise aussi, il est le premier malade décédé du Covid-19 ? Il n’a pourtant jamais croisé le militaire contaminé au même moment que lui. En 110 pages, le lecteur suit l’enquête des  autorités sanitaires qui, dans leur quête du patient zéro, espèrent pouvoir ainsi enrayer l'épidémie. 

Grâce au coup de crayon de Nicoby, on s'identifie aux personnages et on ne perd jamais le fil "j’ai travaillé à partir de photos et d’échanges très réguliers avec le scénariste". Les premiers retours sur cette BD sont très encourageants "les proches des deux victimes de l’Oise nous ont confié que sa lecture a été une véritable thérapie" ajoute le dessinateur. Pour le lecteur, ce n’est pas une thérapie, mais une plongée au cœur de cette enquête des épidémiologistes, de sa résonance chez les victimes. Cette enquête raconte aussi la soudaineté, la fulgurance de cette épidémie. Elle dit aussi beaucoup sur les ratés face à ce virus qui bouleverse nos vies. 

"Patient zéro, à l'origine du coronavirus en France" édité chez Glénat, dans toutes les bonnes librairies dès le 10 février. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess