Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corrèze : les présidents de la République sous le crayon de Cabu, exposition au musée Chirac à Sarran

-
Par , France Bleu Limousin

Le musée Jacques-Chirac à Sarran en Corrèze fait la part belle aux symboles de la liberté avec deux expositions. L'une propose une cinquantaine de bustes de Marianne. L'autre, nous fait découvrir "les hommes de Marianne" avec Jean Cabut, dit Cabu, et ses caricatures de Présidents depuis 1949.

L'ancien président Jacques Chirac croqué par Cabu.
L'ancien président Jacques Chirac croqué par Cabu. - V. Cabut

"Qu'est ce que tu nous as encore fait Cabu ? C'est drôle de voir où il nous emmène." Véronique Cabut sourit. La femme du célèbre caricaturiste n'imaginait pas un jour voir les œuvres de son mari dans le musée Jacques-Chirac. "Ce qui me plaît, c'est que l'on n'oublie pas mais surtout je veux savoir si les gens vont rire. C'est ce qu'il aimait que les gens rient devant ses dessins." 

Cette exposition sur les "Présidents de Cabu" suit un fil chronologique. On commence en 1949, avec Vincent Auriol, président de la IVè République pour terminer avec François Hollande et son ministre de l'Economie, et futur Président à son tour, Emmanuel Macron.

Le journaliste Pierre Bonte, Véronique Cabut, commissaire d'exposition et femme de Cabu, et Pascal Coste, président du département de la Corrèze.
Le journaliste Pierre Bonte, Véronique Cabut, commissaire d'exposition et femme de Cabu, et Pascal Coste, président du département de la Corrèze. © Radio France - Thomas Vinclair

Le premier dessin a été réalisé par Cabu à 11 ans. "Il exposait chez un coiffeur", explique Véronique Cabut. "Un jour, un journaliste a vu ces caricatures et c'est là que tout a commencé. Il a débuté en faisant des dessins du conseil municipal de Châlon-en-Champagne. C'était son laboratoire, là où il a commencé avec la politique."

Marianne et Cabu, symboles de liberté 

La suite se dessinera quelques années plus tard du côté d'Hara Kiri ou encore au Canard Enchaîné et, bien sûr, chez Charlie Hebdo. Des milliers de dessins où le regard joue toujours un rôle important pour Véronique Cabut : "Il commençait ses dessins par les yeux. On voit tout dans un regard." 

On peut observer des pastilles  et de véritables œuvres assez impressionnantes. On peut voir par exemple, une réunion de famille de la droite française autour du président Jacques Chirac avec une trentaine de ténors de la droite. "Il revenait d'un musée quand il a commencé ce dessin", se rappelle Véronique Cabut

Une cinquantaine de bustes de Marianne sont à découvrir au muséee Jacques-Chirac de Sarran.
Une cinquantaine de bustes de Marianne sont à découvrir au muséee Jacques-Chirac de Sarran. © Radio France - Thomas Vinclair

Non loin de cette exposition sur les Présidents de Cabu, le musée Jacques-Chirac a décidé d'organiser une autre exposition sur Marianne avec une cinquantaine de bustes. Le journaliste et commissaire de l'exposition Pierre Bonte voit un symbole : "C'est un beau mariage. Cabu, c'est une forme de l'expression de la liberté et Marianne c'est l'allégorie de la liberté !"

Ces deux expositions sont à visiter au musée Chirac de Sarran jusqu'au 14 novembre prochain.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess