Culture – Loisirs

Corrida de Bayonne : un samedi décevant

Par Jacques Pons et Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque samedi 3 septembre 2016 à 20:06

Le premier toro de Curro Diaz avant la pique dans les arènes de Bayonne samedi
Le premier toro de Curro Diaz avant la pique dans les arènes de Bayonne samedi © Radio France - paul nicolaï

La faute aux toros de Pedrés, violents et sans caste. Aucune oreille coupée. Un tour de piste pour le deuxième taureau d'Ivan Fandiño.

Les toros n'ont pas permis grand chose, ce samedi à Bayonne. Des toros de la ganaderia Pedrès, violents, sans caste, face à des hommes souvent défaillants lors de la mise à mort. La première corrida de la feria de l'Atlantique s'est avérée décevante face à 5200 spectateurs (une demi arène à peine !)

Frisson dans les arènes

Les toreros sont repartis bredouilles. Rien pour Javier Jimenez et Curro Diaz. Juste un tour de piste pour le torero basque Ivan Fandiño après son premier toro Macareno. Pesant 562 kilos l'animal a su bousculer le maitre d'Orduña et provoquer un frisson dans les arènes Bayonnaises.

Réactions mitigées des aficionados à la sortie

Le public critique surtout les toros, moins les toreros.

Le public Bayonnais déçu par les bêtes, moins par les hommes

Les anti corrida n'ont provoqué aucun incident

Désormais classique, les "anti corrida" (une quarantaine de personnes) ont pu manifester à Bayonne durant l'après-midi mais loin des arènes.

Demain, la dernière corrida de la saison Bayonnaise

Dimanche, les toros de la ganaderia Alcurucen seront combattus par le Biterrois Sébastien Castella et les espagnols Daniel Luqué et José Garrido.

Partager sur :