Culture – Loisirs DOSSIER : Les Fêtes de Bayonne 2017

Corrida des fêtes de Bayonne : Manuel Escribano ovationné

Par Paul Nicolaï, France Bleu Pays Basque dimanche 30 juillet 2017 à 23:49

Deux oreilles à son second adversaire. 3 au total. Triomphe de Manuel Escribano
Deux oreilles à son second adversaire. 3 au total. Triomphe de Manuel Escribano © Radio France - Paul Nicolai

Dans la nuit tombante sur les fêtes de Bayonne qui s’achèvent, c'est le matador espagnol Manuel Escribano qui a triomphé lors de la corrida des fêtes. Trois oreilles dont deux face à son second adversaire: du bétail très sérieux de l’éleveur français Robert Margé.

Le sévillan Manuel Escribano sort en triomphe des arènes de Bayonne après avoir coupé trois oreilles à du bétail extrêmement sérieux de l’éleveur Français Robert Margé. Dominateur face à ses adversaires du jour le matador de Gerena a été récompensé par un trophée des son premier taureau avant de confirmer de plus belle à son second. Un grand coup d’épée est venue parachever une faena au corps à corps et dans la poussière ocre des arènes de Bayonne.

Un total de cinq trophées

Une oreille pour l'Andalou daniel Luque - Radio France
Une oreille pour l'Andalou daniel Luque © Radio France - Paul Nicolai

Les deux autres toreros ont été également chaleureusement applaudis par les quelques 4000 spectateurs qui ont pris place dans les arènes de Bayonne pour cette unique corrida à pied des fêtes 2017. L'espagnol Daniel Luqué coupe une oreille méritée à son premier taureau. Pour sa part le jeune Français de 27 ans, Thomas Joubert, a du batailler dur. Apres un premier combat où tout est à oublier, Thomas Joubert a su trouver la bonne cadence à son second adversaire plus coopératif que le premier. Avec ses faux airs de Manolete l'Arlésien a fait étalage de se tauromachie " statuaire" dans la lumière artificielle des arènes basques.

Le Francais Thomas Joubert est lui aussi recompensé - Radio France
Le Francais Thomas Joubert est lui aussi recompensé © Radio France - Paul Nicolai

Le film de la corrida de Bayonne